6 mois de détention provisoire supplémentaires pour MHD. C’est l’information dévoilée hier par Libération. Alors que le rappeur a déjà purgé un an, les fans qui espéraient le voir sortir il y a quelques jours, voient leurs espoirs se perdre dans leur déception.

Un conte de fée qui se transforme en un cauchemar. C’est ainsi qu’on pourrait décrire l’histoire de MHD à ce jour. MHD, c’est ce jeune homme de 25 ans, au talent et à la créativité sans limite. Issu du XIXe arrondissement de Paris, rien ne le prédestinait au succès phénoménal et mondial qu’il a connu. Mais l’ascension a pourtant été fulgurante, de livreur de pizzas à roi de l’afro-trap. En 2015, il commence sa série de freestyles, qui deviennent rapidement de vrais morceaux, baptisée « AFRO TRAP ». Il devient peu à peu une des plus grosses têtes du rap français, jusqu’à être programmé à Coachella. En 2018, il a alors une grosse fan base, lui affichant un soutien sans limite. Si vous vous demandez encore qui est MHD, c’est ça.

La descente aux enfers

C’est en janvier 2019 que le cauchemar commence pour MHD et certains de ses fans les plus fervents. Il est interpellé, et incarcéré à la prison de la Santé à Paris. Sa voiture a été identifiée sur les lieux d’une rixe mortelle. Selon certains témoins, il aurait aussi été aperçu sur les lieux du crime, et aurait même participé à cette rixe. Les fans n’y croient pas, et dénoncent même parfois un complot à l’encontre de MHD.

Un faux espoir pour les fans de MHD

Ils espèrent alors que le roi de l’afro-trap sortira prochainement, pour pondre le meilleur album de sa carrière. Et ils ont aperçu une lueur d’espoir en ce mois de janvier 2020. Sur les réseaux sociaux, les rumeurs disaient que MHD était sorti. Ce sont les propos de sa sœur, Hanna Diaby, qui laissaient penser que son « double » allait sortir de prison, ou était déjà sorti.

Les fans du rappeur ont alors été déçus quand sa sœur s’est expliquée sur les réseaux en expliquant que son frère n’était pas du tout sorti. Mais ils ont pris un nouveau coup de massue hier, à l’annonce de la prolongation de 6 mois de sa détention provisoire. Dans cette histoire, deux parties se distinguent alors : les personnes défendant corps et âme MHD, et les autres l’incriminant à tout prix.

C’est une affaire qui prend une grosse ampleur de par la notoriété de l’artiste. Le procès n’a pas encore eu lieu, l’enquête est en cours. MHD bénéficie encore de la présomption d’innocence, tout comme son innocence ne peut être affirmée par toutes personnes extérieures à l’enquête.