Hausses des températures, fontes des glaces, réductions des espaces verts… Voilà quelques phénomènes inquiétants observés par les scientifiques ces dernières décennies qui pourraient, à terme, anéantir toute vie humaine et animale sur la planète Terre. Le 24 heures, au travers de cinq graphiques tente de vous montrer les évolutions les plus significatives de ces dernières décennies.

Alors, combien de temps pourront nous continuer à vivre comme nous vivons actuellement ? 5, 10, 20 ans ? Voici quelques indicateurs pour appréhender la question.

Les températures moyennes

La moyenne mondiale de la température, au travers des années, est un indicateur primordial à la comprendre l’évolution de notre planète. Lorsque celle-ci augmente (ou évolue) trop rapidement, toute la nature s’en voit bouleversée (fonte des glaces, montée des océans, disparitions d’espèces animales…). Le phénomène du Réchauffement climatique (vérifiable sur le graphique ci-dessous) est l’un des plus préoccupant. Les quelques centièmes de degrés en plus chaque année ont d’ores et déjà des conséquences dramatiques.

Emissions de gaz à effet de serre

C’est sans doute le facteur qui montre le plus la part de l’Homme dans le délitement progressif de la Terre. Renforçants entre autres l’effet de serre, qui a une part dans le réchauffement climatique, et le trou dans la couche d’ozone, les émissions de ces gaz, nocifs pour la planète, sont présentés ici par pays, au fil des années. Limiter les émissions des gaz à effets de serre est l’un des enjeux principaux de différents accords internationaux sur le climat, et parfois un sujet de discorde entre les états.

Montée Des Océans

Si les températures sont un indicateur d’à quel point la Terre évolue vite ces dernières années, la montée des océans en est un autre. Bien que naturel, ce phénomène a considérablement augmenté ces dernières années à cause du réchauffement climatique (dilatation de l’eau, fonte des glaces). En prenant comme point de départ l’année 1993, les mers et océans ont vu leur niveau augmenter d’ 1,50 mètre, au 8 janvier 2019.

Les espaces verts

Les arbres et plus largement la végétation sont essentiels à la vie sur Terre. Plus que nous délivrer de l’oxygène, ils régulent les écosystèmes. La réduction des espaces verts, due entre autres à la déforestation, menace très fortement ces équilibres.

Les catastrophes naturelles

On parle de réchauffement climatique, mais il s’agit en premier lieu d’un dérèglement climatique auquel nous faisons face. Comme dit précédemment, il entraîne tout un cas de phénomènes sur le long terme, mais cause aussi parfois des catastrophes ponctuelles. (ouragans, avalanches, séismes…). Ces événements, aux bilans humains souvent lourds, sont en augmentation ces dernières années. En revanche, les pertes humaines sont en diminution, preuve, peut-être, que les humains y sont mieux préparés…