Hier soir, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé une somme de 118 millions d’euros pour revaloriser le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche dès 2021.

Après l’Education nationale, c’et au tour de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Pour le gouvernement, c’est la première étape de la futur loi de programmation pluriannuelle de la recherche.

Cette revalorisation touchera en priorité les jeunes chercheurs et enseignants chercheurs. Frédérique Vidal a annoncé qu’en 2021 « tout chargé de recherche et tout maître de conférences sera recruté à hauteur d’au moins deux SMIC » contre 1,3 à 1,4 aujourd’hui. Cela représente un budget de 26 millions d’euros.

Pour éviter qu’un jeune chercheur ne gagne plus que son collègue entré avant la mise en place de ces augmentations, un budget de 92 millions a été alloué à des fins indemnitaires pour le reste du personnel du monde de la recherche.