Le coup d’envoi est lancé, c’est à partir d’aujourd’hui, mercredi 22 janvier, que les lycéens peuvent faire leur vœux post-bac sur Parcoursup. Après son inauguration en 2018 qui avait vu des délais d’attente interminables, et une deuxième année marquée par des bugs, la plateforme revient avec plusieurs nouveautés. Quelles sont-elles et qu’en pensent les principaux concernés? Réponses ci-dessous.

« C’est pas trop tôt », ou « enfin », sont les mots qui revenaient le plus souvent dans la bouche des lycéens interrogés lorsqu’on leur parle de l’une des principales nouveautés de cette année. Le site va accueillir plus de 600 nouvelles formations. Au programme, les Instituts d’Etudes Politiques ou encore des écoles supérieures de cuisine. « Je ne suis pas forcément concernée mais je trouve ça beaucoup plus pratique pour ceux qui veulent intégrer ce genre d’écoles » explique Justine, élève en terminale L. Pour Mathis, qui souhaitent intégrer « Sciences Po' » (IEP) « ça facilite beaucoup de choses. On n’est pas obligé de faire nous mêmes les démarches à côté ».

Une plateforme pour les candidats en réorientation

Pour ceux qui se destinent à des études de santé, la première année commune (Paces) a été supprimée. Les futurs bacheliers peuvent désormais choisir sur Parcoursup le Parcours spécifique accès santé (PASS) ou encore une licence avec option « accès santé » (L.AS).

Du côté des autres nouveautés notables, une plateforme est disponible pour les candidats en réorientation. En réaction aux problèmes rencontrés par les 11O 000 candidats qui souhaitaient reprendre leur études en 2019 sans être ni lycéen ni étudiant, le gouvernement lance « ParcoursPlus ». Le service, en lien avec le ministère du Travail, mais aussi les régions et les universités, propose aux concernés une offre dirigée d’informations et d’orientation.

Les lycéens ont jusqu’au 12 mars pour formuler jusqu’à 10 vœux. Difficile de savoir pour l’instant si Parcoursup fera encore une fois face à de nouveaux bugs. Réponse le 19 mai, avec les premiers retours des établissements sur les vœux formulés par les lycéens.