Avec l’arrivée du portier en provenance d’Aston Villa, Lovre Kalinic, au poste de numéro 1, l’actuel titulaire, Baptiste Reynet se sent trahi par la direction.

En décidant de recruter le gardien croate, le TFC vient de tirer une balle dans le pied de son actuel gardien jusque-là titulaire indiscutable. Laissé de côté, Baptiste Reynet doit rencontrer, aujourd’hui, son entraineur, Denis Zanko, qui lui a pourtant réitéré toute sa confiance il y a quelques jours, pour évoquer son potentiel statut de numéro deux. Beaucoup ne comprennent pas cette décision, considérée comme un manque de respect.

Le manque de communication avec la direction toulousaine a profondément affecté l’ancien dijonnais, sous contrat jusqu’en juin 2022. Caen et Lens suivraient de près ce dossier envenimé.