Au Royaume-Uni, Harry Windsor et sa compagne Meghan abandonnent leur titre d’altesse royale. C’est la Reine Elizabeth II qui l’a annoncé dans un communiqué, ce samedi 18 janvier 2020. Le couple devrait s’installer en Amérique du Nord.

C’est officiel, il ne faut plus les appeler « Altesse royale ». Harry et Meghan ont renoncé à leurs titres royaux. Après plusieurs semaines de « crise » à Buckingham Palace, la Reine Elizabeth II a annoncé un accord pour libérer le couple de ses obligations royales. Une décision qui fait l’effet d’une bombe au Royaume-Uni. À moins de deux semaines du Brexit, le « Megxit » vient d’avoir lieu. Une première dans l’histoire de la couronne britannique.

« Les Sussexes [le surnom du couple, propriétaire du duché de Sussex avant cette décision, NDLR] n’utiliseront plus leur titre d’altesse royale étant donné qu’ils ne sont plus des membres actifs de la famille royale », indique le communiqué. De plus, celui qui arrivait 6e dans l’ordre du succession au trône ainsi que sa compagne ne toucheront plus de fonds public.

Un départ vers le Canada

Désormais libérés de leurs prérogatives royales, Harry et Meghan devraient quitter vraisemblablement le Royaume. Direction l’Amérique du Nord et plus précisément le Canada. Toutefois, ce projet d’une nouvelle vie loin du trône a un coût. Chaque année, le dispositif de sécurité devrait coûter plusieurs millions de dollars. Reste à savoir qui paiera la note. Le Canada ou Harry et Meghan Windsor ?