Après ses victoires en 2010 et 2018, le pilote espagnol remporte cette édition, devançant le tenant du titre de 6 minutes et 21 secondes.

Ce vendredi 17 janvier, « El Matador » Carlos Sainz a remporté son troisième Dakar. Il devance de 6 minutes et 21 secondes le tenant du titre qatari Nasser-al-Attiyah (Toyota), et finit avec 9 minutes et 58 secondes d’avance sur le français Stéphane Peterhansel (Mini).

Parti avec du retard, El Matador a donc fait la différence sur cette 12e étape, pourtant diminuée de 200 kilomètres de spéciale à cause de travaux de gazoducs sur l’itinéraire prévu. Le clan Mini s’adjuge de 9 des 12 étapes, tandis que Toyota n’en a remporté que deux.

En tête dès le troisième jour

Carlos Sainz, qui a terminé 6e de cette dernière étape, avait remporté 4 étapes, et s’était positionné en première position du classement général dès le troisième jour de ce Dakar 2020. Le français Stéphane Peterhansel, de son côté, atteint la troisième place et décroche son 17e podium au Dakar. Malgré une adaptation compliquée, le pilote de chez Mini réalise finalement un beau parcours.

Autre français engagé sur la course, Mathieu Serradori termine à une belle huitième place. Le pilote amateur aura remporté une étape sur ce Dakar 2020.