D’après une étude publiée aujourd’hui par Santé publique France, L’Occitanie serait la région de France où nous consommons le plus fréquemment de l’alcool au quotidien. 12,6% de la population occitane boiraient alors des boissons alcoolisées tous les jours. Une proportion importante donc, dans un pays où cette consommation est encore majoritairement banalisée.

11,7 litres, c’est la quantité d’alcool que consommait en 2017 chaque français de 15 ans et plus par an. D’après l’OCDE, cette consommation s’élevait à 11,8 litres en 2012. Il y a donc eu une légère diminution depuis ces cinq dernières années, mais des efforts sont encore à faire.

L’addiction à l’alcool, un problème trop peu abordé

« C’est une question politique qui n’est pas du tout abordée par les politiques » confie Henri Gomez, praticien alcoologue à Toulouse. Il nous explique par ailleurs que l’alcool est une affaire touchant tous les âges, mais surtout toutes les catégories sociales. L’accoutumance, puis la dépendance, des risques auxquels la population n’est alors pas assez sensibilisée. Henri Gomez souligne qu’il faudrait aborder ce sujet à l’école, à tous les niveaux. « Il faudrait des arguments de poids, sérieux, avec des discussions, non pas des interventions ponctuelles. » détaille-t-il. Un enseignement qui pourrait permettre d’éviter certains excès, et une consommation trop fréquente d’alcool.

Pourquoi l’Occitanie ?

Mais alors pourquoi l’Occitanie occupe la première place de ce podium peu flatteur ? Le praticien alcoologue rappelle que Toulouse est une ville avec beaucoup d’étudiants, et avec « un phénomène urbain pouvant provoquer un mal-être ». Cela étant dit, il ne voit que peu d’intérêts à la comparaison de la consommation d’alcool entre les régions, et trouverait plus pertinent qu’elle soit faite à partir des différentes tranches d’âges.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, nous ne vous apprenons rien, mais il faut également faire attention à l’accoutumance et à la dépendance. Par ailleurs, comme Henri Gomez l’explique, l’alcool peut aussi trouver une place dans une vie équilibrée.