Dans le cadre de la contestation contre la réforme des retraites, une mobilisation intersyndicale a eu lieu aujourd’hui à Toulouse. Rassemblés à Balma-Gramont, les manifestants ont fait un détour par les locaux de la compagnie d’assurance Axa, que certains ont occupés. 

Théâtre d’une longue manifestation, très suivie hier, la ville rose a accueilli d’autres mouvements de contestation, ce vendredi 10 janvier. 

Le film de l’après-midi

Alors qu’ils s’étaient réunis un peu plus tôt dans l’après-midi, quelques centaines de manifestants, issus des syndicats et des gilets jaunes, se sont rendus devant les locaux de la compagnie d’assurance Axa, au chant de : « Axa, ma retraite tu l’auras pas. » Une partie des manifestants se sont même introduits dans les locaux puis sont montés à l’étage, où ils ont déployé, à une fenêtre, une banderole où était écrit : « Blackrock / Axa Braqueurs de retraites ».

Après quelques dizaines de minutes, ils sont ressortis, en entonnant leurs slogans habituels, et bien entourés par les forces de l’ordre. Les manifestants sont ensuite repartis par la station de métro Balma-Gramont.

Les manifestants ont visé Axa, accusant le monde de l’assurance de tirer profit de la réforme des retraites et, en quelques sortes, de faire pression pour que celle-ci reste d’actualité. Rien n’a été cassé ou détérioré dans les locaux de l’entreprise.