Le premier ministre canadien vient d’annoncer que le Boeing 737 qui s’est écrasé dans la nuit de mercredi près de Téhéran a été abattu par un missile iranien.

Dans la nuit de mercredi, des missiles iraniens avaient été lancés en direction de l’Irak, visant deux camps des forces armées américaines. Quelques minutes plus tard, on apprenait qu’un avion venait de s’écraser après son décollage de Téhéran. Il devait atterrir à Kiev. À son bord 170 passagers, dont 82 iraniens et 63 canadiens. Le président ukrainien avait mis en garde « contre toute spéculation ».

Justin Trudeau prend la parole

Le premier ministre canadien vient d’annoncer que plusieurs sources de renseignements, dont les renseignements canadiens, laissent penser que l’avion a été « abattu par un missile iranien sol-air ». Pendant la conférence de presse, il a rajouté : « ce n’était peut-être pas intentionnel ».