Une nouvelle manifestation contre la réforme des retraites est prévue ce jeudi 9 janvier à Toulouse. On fait le point sur les perturbations à prévoir.

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Ce jeudi 9 janvier, l’intersyndicale opposée au projet du gouvernement appelle à descendre dans les rues de Toulouse dès 10 heures. Et forcément, cela risque de créer quelques perturbations.

Les bus Tisséo déviés

Sur son site Internet, la régie des transports Tisséo annonce que 16 lignes de bus sont déviées dès 9 h 30. Cette situation concerne la Navette Aéroport ainsi que les lignes L1L7L8L913141523, 29, 39, 44, 45, 63, 66 et 70.
À noter que la ligne 31 et la Navette Centre-Ville sont suspendues.

Tisséo précise que les déviations mises en place facilitent les correspondances avec les lignes A et B du métro toulousain. Il va sûrement falloir jouer des coudes pour se faire une place dans la rame.

Du côté du rail, la mobilisation continue à la SNCF. C’est le 36e jour consécutif de grève. Dans la région Occitanie, les TER fonctionneront au ralenti, avec seulement 2 trains sur 10.

Des perturbations dans les écoles

Une partie des enseignants toulousains devraient répondre à cet appel à la grève. La mairie de Toulouse a prévu un service d’accueil pour les élèves des enseignants grévistes. La cantine ne sera pas assurée dans les écoles de la Ville rose.

Pour l’heure, on ne sait pas encore si la situation s’améliorera dans les prochains jours. En effet, de son côté, la CGT Haute-Garonne appelle à 3 jours de grève : du jeudi 9 au samedi 11 janvier 2020. Elle donne rendez-vous à 10 heures, quartier Saint-Cyprien à Toulouse.