©Wikipedia

Le premier conseil des ministres de l’année se réunissait ce matin à Paris. Au coeur des discussions : la réforme des retraites, qui est toujours au centre des préoccupations du gouvernement.

Une rentrée mouvementée pour Edouard Philippe et ses ministres. Ce matin, le conseil des ministres se tenait au palais de l’Elysée et devait traiter des problèmes concernant la réforme des retraites. Après plusieurs heures de discussions, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a annoncé  » Le gouvernement prend note avec intérêt de la proposition qui a été formulée par Laurent Berger (CFDT), de cette fameuse conférence des financeurs. (…) C’est à travers le dialogue social que nous trouverons un compromis, c’est à cela que le président de la République a appelé avec le gouvernement. (…) Nous avons pour objectif avec le président de la République d’un compromis que nous souhaitons rapide « . Par ces mots, le gouvernement fait preuve d’une grande écoute des syndicats, mais ne semble toujours pas ouvert à une suppression totale de la réforme. Les réunions prévues demain avec les syndicats pourront peut être débloquer une situation qui semble inextricable.