De la célèbre « BD » Tintin du dessinateur belge « Hergé » à la parenthèse populaire japonaise de Eichiro Oda, le manga One Piece, l’univers de la bande dessinée montre une diversité et une richesse culturelle très appréciée en France, et particulièrement à Angoulême, où s’y tient le festival international de la bande dessinée chaque année. Retour sur ce succès probant à travers le prisme d’une boutique de bandes dessinées toulousaine.

Alors que 43 millions d’exemplaires de bandes dessinées ont été vendus sur le marché franco-belge en 2017, on explique toujours pas le fait que cette dynamique soit la plus prolifique de tous les secteurs éditoriaux. Mais la réponse est peut-être bien sous le nez de plus d’un dixième des français, soit plus de 7 millions de lecteurs francophones. Car outre Tintin, qui représente à lui seul 4% de part du marché, les bandes dessinées regorgent de styles différents, autant dans le dessin que dans l’écriture et le contenu. « J’ai toute la collection de One Piece chez moi, 91 tomes ! Mais il m’arrive de lire des BD » avoue Nathan, un habitué de la librairie Bédéciné, en plein cœur de Toulouse, non loin de la place du Capitole. « Je viens à peu près une fois par mois, j’attend chaque tome avec impatience. Il en sort tous les 2 mois ». En tout, la librairie Bédéciné compte plus de 500 séries et ouvrages différents. Parmi eux se retrouvent certaines catégories très spécifiques : western, BD humoristiques, « comic strip », sciences fiction, BD historiques ou encore mangas d’actions et aventure dit « Shônen » ou de romance dit « Shôjo ». « Ces styles suffisent à satisfaire des clients de tous les âges, de 7 à 77 ans, mais il n’y a pas beaucoup de curieux. La plupart des clients sont enfants ou fans de bandes dessinées depuis l’enfance. Il n’y a quasiment que des habitués » explique Simon, gérant de Bédéciné. On trouve pourtant dans cette caverne d’Ali Baba de la BD des versions originales pour les puristes. Alors entre les bandes dessinées anglophones et les mangas japonais, il y en a vraiment pour tous les goûts ! « Je viens chercher le premier numéro du trône d’argile pour l’anniversaire de mon père, c’est une BD historique » explique Maurine qui découvre l’immense étale de livres illustrés de Simon pour la première fois. « Mon père vient tout le temps ici. Il a une grande collection de BD et il adore venir ici. Il ne rentre jamais les mains vides d’ailleurs… ».

Le culte de la bande dessinée


Comme le père de Marie, beaucoup de français sont tant captivés par ces ouvrages qu’ils en viennent à collectionner les séries de plusieurs auteurs, se retrouvant parfois avec des étagères entièrement remplis de ces imposantes bandes dessinées. « Chez moi il n’y a pas beaucoup de déco, mais ma collection de One Piece en fait partie » nous raconte Nathan qui a scrupuleusement rangé les 91 tomes de sa série manga préférée dans l’ordre de parution, suivant le cours de l’histoire. « C’est comme une fierté de tous les avoir. Ils sont exposés comme un trophée chez moi, en attendant que les autres sortent ». Alors pour entretenir tous ces lecteurs et fans invétérés de l’illustration, Simon et son équipe de 3 personnes reçoivent presque quotidiennement des cartons entiers de bandes dessinées et de mangas pour ravitailler la boutique, à l’instar d’un véritable supermarché. Ainsi l’arrière boutique se transforme quasiment tous les matins en hangar à BD, qui n’attendent qu’à être mises en vitrine. « Demain matin, on reçoit plus de 20 BD différentes, par 20 exemplaires, ça fait déjà 400 bouquins ! » admet Simon qui ne lésine pas sur les efforts pour satisfaire ses clients. « Tant que les dessinateurs et les mangaka racontent leurs histoires, on aura du travail. Il y aura toujours des lecteurs. Les gens ont besoin de s’évader » conclut-il. Et alors que la France est aujourd’hui le deuxième plus gros consommateur de mangas derrière le Japon, il est bon de croire que la bande dessinée en général (aussi bien appuyée par le festival d’Angoulême) a encore des longues et belles années devant elle… Alors rendez-vous le 16 Octobre prochain avec Nathan pour la sortie du tome 92 de One Piece, à Bédéciné.

La boutique : 05 61 21 64 44