La cavale aura été de courte durée. Une journée seulement après son méfait, Adrien Derbez, le convoyeur de fonds qui a dérobé 3 millions d’euros, a été interpellé. Retour sur ce vol étonnant.

L’action se déroule le 11 février. Il est 6 heures du matin quand les trois convoyeurs de fonds commencent leur mission. La camionnette blanche de la société Loomis fait un arrêt à Aubervilliers. Comme le veut la procédure, deux d’entre eux descendent du véhicule pour ravitailler l’agence Western Union, pendant que le troisième reste au volant du camion. Mais quand les deux hommes reviennent là où était garé le véhicule, ils ne trouvent plus personne. Le chauffeur, Adrien Derbez s’est volatilisé, avec le fourgon.

Le véhicule est retrouvé à quelques rues. « Il était là, juste à l’angle derrière le chantier. Les portes arrière étaient ouvertes. C’est la première fois que je voyais ça », explique un témoin. A l’intérieur, les soixante sacs de billets de banque ont disparu. Montant total du butin : trois millions d’euros.

Qui est Adrien Derbez ?

L’enquête se tourne rapidement autour d’Adrien Derbez. Un appel à témoin est rapidement diffusé mardi pour retrouver le jeune homme de 27 ans, qui mesurerait « entre 1,75 et 1,80 m », avec des « cheveux bruns, des yeux marron et une corpulence athlétique ».

Avis de recherche./ Crédits : Capture d’écran Actu 17

Le jeune homme était connu du fichier du traitement des antécédents judiciaires pour « refus d’obtempérer » et « dégradations », des faits commis à Amiens en 2015 selon une source policière. Il avait déjà vécu dans cette ville, où il était licencié d’un club de boxe thaï : « C’était un garçon attachant, super gentil », explique son ancien entraîneur, Didier Jumel.

Il rajoute ne pas comprendre cette situation : « ça ne lui ressemble pas. Quand il était au club, il n’était pas encore convoyeur, il m’avait parlé d’une formation mais il était plutôt discret là-dessus. En tout cas ce n’est pas quelqu’un de dangereux ».

Interpellé en Somme

C’est dans la préfecture de la Somme que se terminera sa cavale. La police détient une information selon laquelle Adrien Derbez se cache dans un appartement de Saint-Acheul, près de la gare. Mardi, vers 17 heures, les policiers de la brigade de recherche et d’intervention de la police judiciaire de Lille et de la brigade de répression du banditisme sont mobilisés. Ils interpellent d’abord un complice, une femme, alors qu’elle est sur le pas-de-porte. Puis entrent dans l’appartement où se trouve le convoyeur.

Le fugitif tente de s’enfuir en sautant par la fenêtre. Il atterrit sur le balcon de l’étage d’en dessous, où il est rapidement appréhendé. Aucun coup de feu n’a été échangé, selon une source policière.