Après une année d’attente, suite à la présumée agression sexuelle lors du tournage de la saison dernière, Koh Lanta revient sur TF1, avec des nouvelles règles.

Cette année, Koh Lanta revient mi-mars. Après une année sans l’émission, la production ALB a voulu faire fort. En effet, après la traditionnelle course dans l’océan, les 21 candidats vont devoir commencer par la première épreuve : l’épreuve des poteaux (qui a été la dernière épreuve ces 18 dernières années). Les 3 aventuriers à rester le plus longtemps sur ces mythiques poteaux (qui , deviendront les chefs des 3 équipes : rouge, jaune et bleu.

Des chefs avec des rôles stratégiques

Vous l’aurez donc compris, cette nouvelle saison de Koh Lanta renoue avec les 3 équipes, vues pour la première fois lors de Koh Lanta Cambodge, en 2017. Mais, les 3 chefs d’équipes, auront plus de pouvoirs que les années précédentes.

Dès le début du jeu, ils recevront un bracelet d’immunité, leur permettant donc de se protéger lors des conseils. Ce bracelet n’est pas échangeable avec d’autres candidats, contrairement aux colliers d’immunités. Mais attention, lorsque que le chef utilisera son collier, il perdra son rôle, et un autre chef sera désigné.

Un rôle qu’il ne vaut mieux pas perdre, car lors du conseil de l’équipe en danger, les chefs des 2 autres équipes seront présents. Ils sauront donc ce qu’il se passe sur le camp adverse, et pourront adapter leur stratégie. Car c’est uniquement aux leaders de créer la tactique de son équipe, lors des épreuves d’immunité. Et c’est à lui de décider entre deux récompenses lors des épreuves de confort.

Koh Lanta, La guerre des chefs redistribue donc les cartes, pour recréer un nouveau format. Qui plaira ou non aux téléspectateurs.