Alors que les États-Unis subissent une paralysie partielle de leurs administrations suite au shutdown, les parlementaires américains ont trouvé un accord de principe.

Depuis plusieurs semaines, un shutdown, comprenez l’arrêt des activités gouvernementales aux États-Unis à la suite d’un désaccord sur le budget au Congrès ,sévit sur territoire américain. Le financement du fameux mur à la frontière mexicaine est l’une des raisons de ce gel des administrations. Cependant, un accord a été trouvé, dans la soirée du 11 février, par les parlementaires américains, lors d’une réunion de négociation. Le but, éviter un prolongement de ces paralysies. 

« Nous avons trouvé un accord »

C’est l’un des principaux négociateurs républicains, Richard Shelby, un sénateur qui a déclaré la nouvelle. Cependant, cet accord doit maintenant être voté par le Congrès américain, puis validé par la Maison Blanche. À ce sujet, Donald Trump s’est montré plutôt évasif « Ils ont dit que des progrès avaient été enregistrés. Il y aura peut-être de bonnes nouvelles, mais qui sait ? » Concernant le financement du mur, cet accord de principe prévoit plus d’1 milliards de dollars pour la construction de 88 kilomètres de cet édifice.