Chargé d’assurer la protection d’un proche de Vladimir Poutine, Alexandre Benalla a noué des contrats de plus de deux millions d’euros avec des oligarques russes.

On connaissait l’existence d’un premier contrat, conclu lors de l’été 2018, qui assurait la protection d’Iskander Makhmudov, un proche de Vladimir Poutine. Mais selon Mediapart, Alexandre Benalla s’est retrouvé au milieu d’un autre contrat, commandité par une société proche de lui. L’ancien chargé de mission à la présidence de la République a, suite à un contrat datant de décembre 2018 prévu par le groupe Velours, assuré la protection d’un oligarque russe. Un engagement passé avec Farkhad Akhmedov, homme d’affaires d’origine azerbaïdjanaise.

Un oligarque proche de Vladimir Poutine

Ces contrats, qui s’élèvent à « 2,2 millions d’euros » ont permis à Alexandre Benalla de toucher une partie des bénéfices, grâce à l’intermédiaire d’une société présente sur le territoire marocain. Un lieu où se trouvait récemment l’ancien employé de l’Élysée. Le point commun entre ses deux contrats de sécurité ? Les personnes protégées.

En effet, les deux hommes ayant bénéficié des services d’Alexandre Benalla seraient des oligarques russes proches du président Vladimir Poutine. Le montant du dernier contrat s’élève à « un montant total de 980 000 euros ».