Après une première rencontre historique à Singapour en 2018, les dirigeants américains et nord-coréens ont accepté de se rencontrer à nouveau cette année. Une deuxième rencontre qui inscrit une certaine régularité entre les deux pays, qui se sont longtemps vus comme des ennemis.

La nouvelle est tombée dans la matinée, et c’est le président américain qui l’a annoncé sur Twitter : « Mes représentants viennent de quitter la Corée du Nord après une rencontre très productive, ils se sont mis d’accord sur le lieu et la date du second sommet avec Kim Jong-Un. Il aura lieu à Hanoï, au Vietnam, les 27 et 28 février prochains. J’ai hâte de revoir le président Kim pour avancer sur la paix !« 

Le pays et la date étaient déjà connus, mais pas la localisation exacte du second sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Ce sera donc la capitale du Vietnam : Hanoï. Ce deuxième sommet confirme donc le rapprochement entre les deux pays, qui s’était amorcé en 2018 à Singapour.

>> À LIRE AUSSI : Donald Trump revient sur les interruptions tardives de grossesse

La Corée du Nord : une future « fusée économique »

Bien entendu, le président américain ne s’est pas tenu à une simple annonce du sommet. Comme à son habitude, Donald Trump y est allé de son petit commentaire, cette fois sur la situation économique du pays, qui est en passe de s’améliorer selon le président américain.

>> À LIRE AUSSI : La Corée du Nord provoque le monde avec un nouveau tir de missile

Donald Trump s’est même permis un jeu de mot avec l’ancien surnom qu’il avait attribué à Kim Jong-Un : « Rocket Man », l’homme fusée, en réponse à ses nombreux essais de missiles. Il a déclaré : « la Corée du Nord va devenir un autre genre de fusée, une fusée économique !«