La neige s’est invitée en Isère en ce début du mois de février, et le département d’Auvergne-Rhône-Alpes connait des heures difficiles depuis cette nuit.

De forte chutes de neige sont venues surprendre les Isérois. Une météo capricieuse qui a perturbé l’ensemble des transports ainsi que plusieurs foyers.

Des automobilistes bloqués

La météo a d’abord perturbé le trafic routier. L’autoroute A48 reliant Grenoble à Lyon a été fermée par décision préfectorale hier, en début de soirée, forçant une centaine d’automobilistes a rester sur place toute la nuit. Pour tenter d’alléger ce désagrément, les services d’autoroute et la gendarmerie ont prit les choses en main, déplaçant les concernés vers des hébergements de secours (gymnases alentours).

La voie a finalement été réouverte ce matin vers 8 heures, après le passage de plusieurs déneigeuses. Un soulagement pour les malchanceux restés coincés de longues heures durant. Dès 9h ce matin, le trafic semblait fonctionner à nouveau normalement.

Des trains et un avion perturbés

La neige n’a pas empêché que les voitures de circuler, tous les trains reliant Lyon à Grenoble ont été annulés puis détournés par d’autres axes, en raison d’une rupture de caténaires apparemment causée par une chute d’arbre.

Aussi, un avion n’a pas quitté le tarmac de l’aéroport Grenoble Saint-Geoirs. Les 140 passagers à bord ont été hébergés dans l’aérogare en attendant un prochain décollage.

Des foyers dans le noir

Enfin, même en restant chez eux, certains Isérois ont dû composer avec les intempéries. Plus de 1000 foyers ont été privés d’électricité ce matin après la rupture d’un câble d’alimentation. À l’heure qu’il est, les équipes d’Enedis sont encore à l’oeuvre pour rétablir le courant.

Même si la situation en Isère s’améliore d’heure en heure, cinq départements d’Auvergne-Rhône-Alpes sont encore en vigilance orange d’après Météo-France, en raison des fortes chutes de neige et du risque de verglas.