Google, Apple, Facebook et Amazon arrivaient jusqu’ici à échapper à la fiscalité. 127 États ont signé un accord émis par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) : D’ci 2020, les géants du numériques, « les GAFA » (Google Apple Facebook Amazon), se verront donc désormais taxés là où ils effectuent leur profit.

Le but : en finir avec l’évasion fiscale de ces entreprises qui échappent largement à l’impôt. Pour ça, les signataires de l’accord ont deux ans pour rétablir des règles d’imposition et taxer ces entreprises là où ils font leur profit et non plus sur les paradis fiscaux où les taux d’imposition sont quasiment inexistants.

En effet, les sièges sociaux des GAFA, se trouvent en dehors de la France. Une situation qui leur permettent de payer le moins d’impôt possible. Mais alors, qu’est ce que ça veut dire « taxer sur leur profit ? »

Tout simplement, que les taxes seront appliquées sur les bénéfices effectués par chaque entreprise, dans chaque pays. Les pays pourront alors eux aussi profiter des bénéfices réalisés sur leur propre territoire : des sommes non-négligeables pour les États.

L’accord final est attendu avec impatience pour 2020. En attendant, la France a décidé de taxer ses géants du net.