Rechercher

Christophe Castaner souhaite que la justice poursuive Éric Drouet

Invité de Bourdin Direct, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner souhaite voir la justice poursuivre Éric Drouet, l’une des figures des Gilets jaunes 

« Un soulèvement sans précédent » voilà ce que désire Éric Drouet, symbole des Gilets jaunes, suite à la blessure à l’oeil de Jérôme Rodrigues durant l’acte XI de samedi dernier. Une volonté qui n’est pas au goût de Christophe Castaner. Invité sur le plateau de RMC, le ministre de l’Intérieur a exprimé son mécontentement quant aux propos d’Éric Drouet. « Vous vous rendez compte qu’il appelle à utiliser de nouvelles armes alors qu’aujourd’hui il y a des cocktails Molotov ? »

« Cette dernière déclaration relève à mon sens de l’infraction pénale »

Le ministre a également fait part de son incompréhension au moment d’évoquer les propositions d’Éric Drouet d’utiliser de nouvelles armes. « C’est un appel à l’insurrection. C’est quoi « tous les moyens utiles et nécessaires » ? Les boules de pétanque jetées sur les policiers, c’est déjà fait. Les pavés, c’est déjà fait. Les cocktails Molotov, c’est déjà fait », avant de poursuivre « cette dernière déclaration relève à mon sens de l’infraction pénale. Nous ferons ce qu’on appelle un article 40 pour que le procureur décide s’il veut poursuivre ou pas. Vous vous rendez compte qu’il appelle à utiliser de nouvelles armes alors qu’aujourd’hui, il y a des cocktails Molotov. » Par ailleurs, Christophe Castaner est revenu sur l’incident à l’origine de la blessure de Jérôme Rodriguez, affirmant que des sanctions seront prises « s’il y a faute », tout en confirmant l’utilisation des LBD par les forces de l’ordre. 



Auteur / autrice

Vos dernières actualités