C’est un espace pour le moins atypique qui devrait ouvrir ses portes à la mi-février.

Le concept est simple : il s’agit d’une boutique qui conjugue mode de vie écologique et mode de vie zen. À l’origine de ce projet, Andrea Salvi, une espagnole pleine de vie. Après l’Espagne, Italie ou encore Paris, c’est finalement dans la Ville rose qu’elle a décidé de poser ses valises et de monter son business. Chez « La Misstinguette en salopette », les clients deviendront « des consomm’acteurs ». C’est aussi un espace d’échange autour de thématiques écologiques, ou encore du développement personnel. Par ailleurs, des ateliers, des animations et même des rencontres seront organisés chaque mois.

Pour faire simple, le magasin sera divisé en quatre espaces. Il y aura un premier espace pour la vente de produits éco-responsables (cosmétiques, accessoires etc). Le deuxième espace sera quant à lui destiné aux créateurs, inspiré des boutiques éphémères où les artisans viendront exposer leur travail. Un troisième espace est prévu pour les ateliers et les rencontres, en lien avec le développement durable et le zéro déchet. Le quatrième espace sera une salle de consultation où seront proposées plusieurs thérapies comme la thérapie énergétique. Andrea Salvi nous en dit plus. 

Pour aider dans l’avancée du projet, une campagne de financement participatif a été lancée. «J’ai besoin d’un dernier coup de pouce pour pouvoir ouvrir les protes de ma boutique. Les fonds récoltés iront à l’aménagement de la boutique, à la caisse et aux logiciels», conclue Andrea Salvi.