Cagnottes pour les Gilets jaunes, les pompiers décédés ou encore Emiliano Sala… Depuis quelques mois, et notamment quelques semaines, les cagnottes se multiplient sur internet. Mais comment fonctionnent-elles ?

Une idée de cadeau ou un projet à financer ? Depuis quelques années, les projets sont réalisables et facilités par les cagnottes en ligne. Le principe : créer sa cagnotte sur l’un des nombreux sites connus (Leetchi, Lepotcommun…), fixer un objectif financier, et une date limite. Chaque personne peut ensuite faire un don, du montant de son choix, anonyme ou non, afin d’aider à financer la cagnotte. Une fois l’objectif ou la date limite atteint, l’argent obtenu est reversé à son créateur, et le site prend une commission. Cette commission est en général comprise entre 1 et 4%.

À Toulouse, une cagnotte pour aider les sinistrés de l’incendie Bayard

Dans la nuit du 9 au 10 janvier dernier, un incendie se déclarait, rue Bayard, à Toulouse. À la suite de cet évènement, environ 90 personnes sont mises à la rue à cause du sinistre. Une vingtaine de personnes sont toujours relogées au gymnase Toulouse-Lautrec, sans solution permanente. Tous ces sinistrés se trouvent donc dans un solution compliquée, et très peu ont pu être relogés.

Après cela, et en attente d’un procès, le DAL31 a aidé les habitants à créer un « collectif des victimes du 73 rue Bayard ». L’association DAL31 a décidé de lancer une cagnotte solidaire. Elle explique sur la plateforme Leetchi que la procédure risquait d’être longue afin d’obtenir les « réponses sur l’origine de l’incendie et les dysfonctionnements qui pré-existaient dans l’immeuble, et avaient été signalés en amont par les habitant-e-s. Afin d’y parvenir l’association des Habitant-e-s souhaitent se porter partie civile ».

Cette démarche qui va nécessiter de nombreux frais judiciaires, devrait être facilitée si elle peut compter sur des dons. Les informations circulant très rapidement sur les réseaux sociaux, environ 400 euros ont déjà été récoltés. La cagnotte restera ouverte pendant deux mois.

Beaucoup de cagnottes lancées depuis début 2019

Depuis le début du mois de janvier, de nombreuses cagnottes, pour des projets tous différents les uns des autres, ont été ouvertes. La dernière a avoir fait polémique : celle pour Christophe Dettinger, un ex-boxeur qui avait frappé deux CRS durant une manifestation des Gilets jaunes. Jugeant ce procédé immoral, malgré sa légalité, la cagnotte a été gelée par la plateforme Leetchi. L’argent récolté a uniquement été attribué aux frais d’avocats de Christophe Dettinger.

Retour en infographie sur 4 cagnottes lancées depuis 2019 :

Loading...

Loading…