Et si le contenant du futur pour nos boissons était une bouteille tissée en résine et fibre de lin ? C’est en tout cas le pari que fait la startup toulousaine Green Gen Technologies.

Depuis plus de 6000 ans, la France fait partie des pays producteurs de vins et spiritueux. Pourtant en six millénaires ces boissons n’ont connu que trois principaux contenants : l’amphore, la barrique et la bouteille. Cette dernière est aujourd’hui quasi systématiquement en verre. Problème : le verre est lourd, et surtout polluant ; tant pour sa fabrication que pour son transport, son bilan carbone est donc très mauvais.

Pour remédier à cela, la startup Green Gen Technologies a élaboré la première bouteille sans verre, biosourcée, 100% biodégradable, ultra résistante et légère.

Après 4 ans de recherche, de développement, et plus de 400 000 euros investis, Green Gen Technologies espère aujourd’hui faire une première ligne de bouteilles. Par la suite, James De Roany espère pouvoir étendre son offre en proposant différentes sortes de contenants comme des verres, des carafes etc. ; de quoi répondre à la demande de nombreux clients. Pour ce faire, la société compte sur une levée de fonds dont l’objectif est de récolter 2 millions et demi d’euros.