Hier, Juan Guaido, le président du Parlement vénézuélien, s’est autoproclamé mercredi 23 janvier « président en exercice » du Venezuela.

« Je jure d’assumer formellement les compétences de l’exécutif national comme président en exercice du Venezuela pour parvenir (…) à un gouvernement de transition et obtenir des élections libres », a lancé Juan Guaido hier lors de son discours. Quelques jours plus tôt, le président du Parlement avait été arrêté et détenu par les services de renseignement alors qu’il se rendait à une réunion publique. Le gouvernement de Maduro explique n’avoir aucun lien avec cette arrestation. De son côté, la Cour suprême vénézuélienne a lancé une enquête concernant les membres du Parlement, accusés d’usurper le rôle du président vénézuélien.

Dans la foulée, Donald Trump s’est exprimé sur Twitter, expliquant reconnaître la légitimité de Juan Guaido. « Les citoyens du Vénézuela ont souffert trop longtemps de la présidence illégitime de Maduro », a par ailleurs déclaré le président américain.