Le Français poursuit son parcours à Melbourne. Après Coric, c’est Milos Raonic qui fait les frais de la grande forme de Lucas Pouille. C’est la première fois qu’il atteint le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem.

Quatre sets (7/6 ; 6/3 ; 6/7 ; 6/4), un peu plus de trois heures de combat et voilà Lucas Pouille en demi-finale ! Tout au long de la rencontre, Lucas Pouille a pris le dessus sur Raonic sur son point fort : le service. Habituellement souverain dans ce domaine, le Canadien a peiné à s’exprimer et Lucas Pouille ne lui a offert que très peu de points gratuits. À l’inverse, c’est le Français qui s’est montré très à son avantage sur ses jeux de service. Hormis sa mise en jeu perdue d’entrée, il n’a plus concédé la moindre balle de break.

En trois confrontations, Lucas Pouille n’avait pas empoché le moindre set contre son adversaire. Il en a remporté trois aujourd’hui. Lucas Pouille n’avait pas non plus remporté le moindre match à l’Open d’Australie en cinq participations, il enchaîne sa cinquième victoire de suite sur cette édition.

Première demi-finale pour un Français en Grand-Chelem depuis 2016

Une performance qui redonne le sourire à un tennis français morose ces derniers temps. Lors du dernier classement mondial, aucun Français n’apparaissait dans le top 20, une première depuis 2006. Gaël Monfils, en 2016 à l’US Open était lui le dernier Français à avoir atteint les demi-finales d’un Grand Chelem. Lucas Pouille remet donc, le temps d’un instant, le tennis français au premier plan.

Au prochain tour, se dresse devant lui un adversaire d’un autre calibre : Novak Djokovic. Vainqueur de Kei Nishikori (6/1 ; 4/1 ab.), le numéro 1 est logiquement le grandissime favori de cette demi-finale. Mais comme on dit : « impossible n’est pas Français », verdict ce vendredi.