Comme chaque année depuis 44 ans déjà, les Césars sont de retour. Nominés, favoris, organisation générale, on fait le point.

Cette année, pour la 44cérémonie des Césars, il n’y aura pas un, ni deux mais bien quatre favoris. « Le Grand Bain », le drame sur la violence domestique « Jusqu’à la garde », « En liberté ! » et le western « Les Frères Sisters » sont sans doute les longs métrages dont on entendra le plus parler. Ils sont en effet les plus nommés, avec 10 citations pour l’œuvre de Gilles Lellouche, autant pour « Jusqu’à la garde », puis 9 citations pour les deux autres. 

Souvenez-vous : l’année dernière, « 120 Battements par minute » et « Au revoir là-haut » nommés 13 fois chacun avaient raflé à eux deux 11 récompenses (respectivement 6 et 5 Césars). Ils avaient donc confirmé les pronostics de l’opinion.

En sera-t-il de même pour nos favoris de 2019 ou certains outsiders viendront-ils faire mentir les prévisions ? « Guy », « La douleur » (porté par l’étonnante prestation de Mélanie Thierry), ou encore « Pupille » (avec l’excellent duo Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche), pourraient voler la vedette aux têtes d’affiche.

J-30 avant le grand soir

La cérémonie des Césars donne rendez-vous aux amateurs du 7eart le vendredi 22 février. Elle sera diffusée sur Canal+ (qui sera donc en clair pour l’occasion).

L’événement sera animé par Kad Merad qui, pour l’anecdote, avait obtenu le César du meilleur acteur dans un second rôle en 2007 pour sa prestation dans le film « Je vais bien, ne t’en fais pas » ; film qui avait notamment révélé l’actrice Mélanie Laurent.

Lire aussi : Oscars 2019 : la liste des nominés enfin dévoilée

« Et les nominés (au complet) sont … »

(Retrouvez ci-dessous la liste complète des nominés pour cette édition 2019)

Meilleur espoir féminin :
Ophélie Bau, Mektoub, My love : Cano Uno
Galatea Bellugi, L’apparition
Jhenny Beth, Un amour impossible
Lily-rose Depp, L’homme fidèle
Kenza Fortas, Shéhérazade

Meilleur espoir masculin :
Anthony Bajon, La prière
Thomas Gioria, Jusqu’à la garde
William Lebghil, Première année
Karim Leklou, Le monde est à toi
Dylan Robert, Shéhérazade

Meilleure actrice dans un second rôle : 
Isabelle Adjani, Le monde est à toi
Leïla Bekhti, Le grand bain
Virginie Efira, Le grand bain
Audrey Tautou, En liberté !
Karine Viard, Les chatouilles

Meilleur acteur dans un second rôle :
Jean-Hugues Anglade, Le grand bain
Damien Bonnard, En liberté !
Clovis cornillac, Les chatouilles
Philippe Katerine, Le grand bain
Denis Podalydès, Plaire, aimer et courir vite

Meilleur acteur : 
Edouard Baer, Mademoiselle de Joncquières
Romain Duris, Nos batailles
Vincent Lacoste, Amanda
Gilles Lelouche, Pupille
Alex Lutz, Guy
Pio Marmaï, En liberté !
Denis Ménochet, Jusqu’à la garde

Meilleure actrice : 
Elodie Bouchez, Pupille
Cécile de France, Mademoiselle de Joncquières
Léa Drucker, Jusqu’à la garde
Virginie Efira, Un amour impossible
Adèle Haenel, En liberté !
Sandrine Kiberlain, Pupille
Mélanie Thierry, La douleur

Meilleur film : 
La douleur
En liberté !
Les frères Sisters
Le grand bain
Guy
Jusqu’à la garde
Pupille

Meilleurs costumes : 
Anaïs Roman et Sergio Ballo, La douleur
Pierre-Yves Gayraud, L’empereur de Paris
Miléna Canonero, Les frères Sisters
Pierre-jean Larroque, Mademoiselle de Joncquières
Anaïs Roman, Un peuple et son roi

Meilleurs décors : 
Pascal Le Guellec, La douleur
Emile Ghigo, L’empereur de Paris
Michel Barthélémy, Les frères Sisters
David Faire, Mademoiselle de Joncquières
Thierry François, Un peuple et son roi

Meilleur film d’animation : 

Pour un court métrage :
Au cœur des ombres
La Mort, père et fils
Raymonde ou l’évasion verticale
Vilaine fille

Pour le long métrage :
Astérix-Le secret de la potion magique
Dilili à Paris
Pachamama

Meilleure photo : 
Alexis Kavyrchine, La douleur
Benoît Debie, Les frères Sisters
Laurent Tangy, Le grand bain
Nathalie Durand, Jusqu’à la garde
Laurent Desmet, Mademoiselle de Joncquières

Meilleure adaptation : 
Adréa Bescond et Eric Métayer, Les chatouilles
Emmanuel Finkiel, La douleur
Jacques Audiard et Thomas Bidegain, Les frères Sisters
Emmanuel Mouret, Mademoiselle de Joncquières
Catherine Corsini et Laurette Polmanss, Un amour impossible

Meilleur montage : 
Valérie Deseine, Les chatouilles
Isabelle, En liberté !
Juliette Welfing, Les frères Sisters
Simon Jacquet, Le grand bain
Yorgos Lamprinos, Jusqu’à la garde

Meilleur son : 
Atoine-Basile Mercier, David Vranken et Aline Gavroy, La douleur
Brigitte Taillandier, Valérie De Loof et Cyril Holtz, Les frères Sisters
Cédric Deloche, Gwennolé Le Borgne et Marc Doisne, Le grand bain
Yves-Marie Omnès, Antoine Baudouin et Stéphane Thiébaut, Guy
Julien Sicart, Julien Roig et Vincent Verdoux, Jusqu’à la garde

Meilleur film de court métrage : 
Braguino
Les Indes galantes
Kapitalistis
Laissez-moi danser
Les petites mains

Meilleur premier film :
L’amour flou
Les chatouilles
Jusqu’à la garde
Sauvage
Shéhérazade

Meilleur film documentaire : 
America
De chaque instant
Le grand bal
Ni juge, Ni soumise
Le procès contre Mandela et les autres

Meilleure musique originale : 
Anton Sanko, Amanda
Camille Bazbaz, En liberté !
Alexandre Desplat, Les frères Sisters
Vincent Blanchard et Romain Greffe, Guy
Pascal sangla, Pupille
Grégoire Hetzel, Un amour impossible

Meilleure scénario original : 
En liberté !
Le grand bain
Guy
Jusqu’à la garde
Pupille

Meilleur film étranger : 
3 Billboards, les panneaux de la vengeance
Capharnaüm
Cold War
Girl
Hannah
Nos batailles
Une affaire de famille

Meilleure réalisation : 
La douleur
En liberté !
Les frères Sisters !
Le grand bain
Guy
Jusqu’à la garde
Pupille