C’est le match phare de cette cinquième journée de Champions Cup. Le leader de la poule, le Stade toulousain se rend sur la pelouse du Leinster, le champion d’Europe en titre. Pour cette rencontre prévue samedi à 14h, l’entraîneur Ugo Mola a fait des choix et aligne une équipe ultra compétitive. 

Première information : les 7 joueurs retenus par Jacques Brunel pour le Tournoi des 6 nations sont tous sur la feuille de match pour le déplacement périlleux des Stadistes à Dublin. 

C’est donc un Stade toulousain au complet qui tentera de mettre fin à la série d’invincibilité du club irlandais en Coupe d’Europe (depuis 2015). Le capitaine Marchand sera bien titulaire au talonnage aux côtés de Faumuina et du jeune Castets. Dans la cage, on retrouvera la nouvelle recrue Arnold et le puissant Joe Tekori.  Ugo Mola et William Servat ont choisi d’aligner une troisième ligne type avec Elstradt, François Cros et l’inévitable Jérôme Kaino. 

Une ligne de trois-quarts de rêve 

Les Toulousains brillent depuis le début de la saison grâce à leur jeu de mouvement basé sur la vitesse de la ligne de trois quarts. Une nouvelle fois, les Stadistes devront s’appuyer sur ces forces pour renverser une équipe ultra solide à domicile, comme lors du match à Ernest Wallon où les joueurs d’Hugo Mola avaient surpris les Irlandais (28-27). 

Pour ce grand rendez-vous, le manager toulousain a choisi sans surprise Antoine Dupont à la mêlée, accompagné de Thomas Ramos à l’ouverture. Romain Ntamack, récemment appelé par Jacques Brunel sera aligné au centre de l’attaque avec Guitoune en forme internationale en ce moment. Le fantasque sud-africain Kolbe et Huget occuperont les ailes tandis que Max Médard sera à l’arrière, d’un trio très performant. 

Hécatombe de blessés au Leinster 

Du côté irlandais, de nombreux blessés sont à constater, à commencer par le maître à jouer, Jonathan Sexton toujours touché au mollet. Leo Cullen (l’entraîneur du Leinster) devra également se passer du centre Robbie Henshaw ainsi que de l’arrière Rob Kearney. Trois internationaux irlandais qui manqueront à l’appel, ce qui pourrait donner encore plus d’idées à des Toulousains venus sans complexe pour décrocher leur qualification pour les quarts de finale de la Champions Cup.