Alors que la saison commence à peine, les stations de ski des Pyrénées tournent au ralenti. En cause, le manque de neige dont souffre le massif. Sur la trentaine de stations que comptent les Pyrénées, seulement 13 ont pu ouvrir une partie de leurs domaines aux skieurs durant ces deux premières semaines de vacances…

C’est un début de saison inquiétant. Et quelques jours seulement après la rentrée scolaire, l’heure est déjà au bilan, et il n’est pas encourageant.

« De manière générale, nous avons eu une bonne fréquentation des stations durant ces deux semaines de vacances. Nous n’avons pas eu de skieurs, mais les stations ont proposé des activités annexes comme les spas qui ont permis de pallier au manque de neige. Néanmoins, le tiroir-caisse se rempli grâce aux forfaits de ski » répond Jean Canal, directeur de la Confédération Pyrénéenne du tourisme.

Il ajoute : « Comparé à l’année dernière où nous avions réalisé une très bonne saison, on part cette année avec un manque à gagner. Même si nous comptons sur les vacances de février qui représentent notre principal chiffre d’affaires, l’issue risque d’être inévitable. »

118 millions d’euros de chiffres d’affaires l’année dernière

Le massif pyrénéen représente environ 10% des parts du marché du ski en France, un des plus importants au monde, avec les États-Unis et l’Autriche.

« L’année dernière, nous avions réalisé un chiffre d’affaires record avec 118 millions d’euros sur toute la saison », indique Jean Canal.

Quelques stations pyrénéennes ont toutefois réussi à fonctionner presque normalement, à l’image de Font-Romeu-Pyrénées 2000 ou encore celle de Cauterets, qui a pu ouvrir 50 % de son domaine. Celles-ci ont pu compter sur les canons à neige et autres enneigeurs. Pour les autres, ce sont les activités d’été qui ont permis d’équilibrer la saison. C’est le cas à Gourette dans les Pyrénées-Atlantiques (64), où les vacanciers ont pu s’adonner aux sports de montagne.

Depuis le 15 décembre dernier, date des dernières chutes, la neige n’est pas retombée. Météo France prévoit toutefois de nouvelles chutes de neige d’ici la fin de semaine. Une situation qui devrait faire remonter la pente aux professionnels.