Le Rassemblement National a décidé de rajeunir son image. Le parti mené par Marine Le Pen sera représenté aux élections européennes par le jeune Jordan Bardella, 23 ans à peine.

Il est le symbole du renouveau souhaité par le Rassemblement National. Alors que se profilent les élections européennes de 2019, le parti a décidé de confier la tête de la liste à Jordan Bardella. Âgé de 23 ans, le conseiller régional d’Île de France a été désigné par Marine Le Pen elle-même. Une décision validée à l’unanimité par le bureau exécutif du parti hier dans la journée. Jordan Bardella deviendra donc le plus jeune des eurodéputés et tentera de mener le Rassemblement National à la victoire durant ces futures élections. Le parti est d’ailleurs en tête des intentions de vote.

Une promotion qui divise au sein du parti


Si Marine Le Pen reste bien évidemment la figure de proue du parti, l’investiture de Bardella à la tête d’un parti majeur divise au sein même du Rassemblement National. En effet, comme le rapporte un ancien de la formation, interrogé par RFI, ce choix est étonnant : « Pourquoi choisir un débutant quand on a des eurodéputés aguerris ? ». Mais pour Philippe Olivier, conseiller RN, la décision est justifiée. « C’est que Jordan Bardella coche beaucoup de cases. Jeune, brillant, issu de la banlieue, il ringardise toute une classe politique ».