L’association gardoise « Les Sans Voix d’Eden » a diffusé jeudi soir sur Internet une vidéo dénonçant les maltraitances causées envers les animaux, filmées par des caméras de surveillance dans des abattoirs de Narbonne.

La prise de conscience de la cause animale est depuis quelques années au coeur des débats, à l’international comme en France. L’association pour la protection animale « Les Sans Voix d’Eden » a publié ce jeudi soir une vidéo alarmante dénonçant les conditions de mise à mort des animaux dans un abattoir situé à Narbonne, dans l’Aude.

Sous le regard des caméras de surveillance, on y voit les ouvriers saigner les animaux à mort alors que ceux-ci sont encore tout à fait conscients, pendus par une patte au dessus d’une mare de sang.

 

La défense des animaux est plus que jamais au centre des attentions

 

La liste des reproches faits par l’association « Les Sans Voix d’Eden » à l’encontre de l’abattoir de l’Aude est très longue et commence à faire des émules. Ce jeudi soir, la vidéo montrant les actes abominables se déroulant dans l’abattoir a été partagée sur Twitter par le célèbre humoriste Rémi Gaillard, fervent militant de la cause animale aux millions d’abonnés sur la toile. Ce dernier n’a pas manqué d’interpeller le Ministre de l’Ecologie, François de Rugy.

 

 

Aussitôt, des centaines de personnes ont relayé l’information pour faire entendre les alertes émises par l’association régionale. La publication du vidéaste Rémi Gaillard a été retweeté près d’un millier de fois en moins de 24 heures, ses abonnés s’injuriants des actes effroyables commis dans cet abattoir de la région. Quant à elle, la publication de l’association locale a été partagée près de 500 fois dans ce même laps de temps. Les réseaux sociaux et Internet dans son ensemble s’imposent ainsi comme un vecteur essentiel pour la défense de la cause animale.

 

Un cas qui n’est pas si isolé

 

Il y a quelques jours, le préfet de l’Indre, Seymour MORSY, a ordonné la suspension de l’activité avec effet immédiat de l’abattoir du Boischaut, situé dans la communauté de communes du Pays de La Chârte-Sainte-Sévère. 

Une vidéo diffusée encore une fois par une association luttant pour la protection animale, L214, est devenue virale sur la toile en quelques heures. Le Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a qualifié les comportements de cet abattoir comme étant des « actes intolérables » et a ainsi conduit à la fermeture de cette seconde chaine de mise à mort animale.

 

Sources : Associations Les Sans Voix d’Eden et L214 ; L’indépendant ; Ministère de l’Agriculture

 

CRABOS Raphaël