C’est à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918 que la première édition du Forum de Paris sur la paix est organisée. Plus de 120 dignitaires étrangers y seront réunis afin de se remémorer l’histoire de la Grande Guerre et de discuter sur les solutions à apporter pour éviter un nouveau conflit mondial.

Si le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale est avant tout un événement pour se souvenir, le Forum de Paris sur la Paix a pour but d’éviter que l’histoire se répète. L’objectif principal de ce forum, qui se déroulera le 11, 12 et 13 novembre, est d’ouvrir la discussion sur les problèmes d’échelle mondiale.
Le président Emmanuel Macron, à l’initiative de ce rassemblement, a déclaré que ce serait l’occasion de « Réfléchir ensemble, proposer des initiatives concrètes, réinventer le multilatéralisme et toutes les formes de coopération contemporaine, pour que la paix, chaque jour, gagne du terrain ».

https://platform.twitter.com/widgets.js

Seule l’absence du président des Etats-Unis, Donald Trump, lors de la conférence est controversée. Il sera néanmoins présent pour les cérémonies commémoratives.

Des projets pour la paix

Pour alimenter ce Forum de la Paix, 40 projets internationaux ont été approuvés par « La Mission du Centenaire », qui est une organisation dédiée à la mémoire de la Grande Guerre.

Leur ambition : à la fois rendre hommage et maintenir une bonne entente entre les populations internationales. En effet, ces projets symbolisent la réconciliation entre les peuples aux mémoires diverses car ils proviennent de 27 pays de tous les continents.

 

Pelao Lauriane