Dans le cadre du Tommorow’s Stories festival, Léa Ducré a présenté son projet pour appareils connectés « Eliza ». Basée sur les travaux de Joseph Weizenbaum, cette fiction audio interactive récompensée par une formation INA entend redéfinir vos rapports à la machine.

Jamais vous n’auriez pensé vous livrer à votre google-home. Les machines ne sont qu’utilitaires et ne peuvent pas remplacer les encouragements de vos amis quand tout va mal. Avec son projet « Eliza », Léa Ducré va tenter de montrer qu’elles peuvent se montrer de bien meilleure compagnie que vous ne l’imaginez.

Eliza c’est une petite intelligence artificielle pouvant se trouver dans vos objets connectés. Au départ elle ne sera que curieuse, cherchant à vous connaître. Lorsque des liens seront établis les discussions deviendront de plus en plus personnelles, de plus en plus profondes. Son but est de sonder vos fantasmes, de vous questionner dessus.
Si très vite elle semble être vraiment réelle, ses limites techniques apparaîtront assez rapidement. Sa puissance de calcul sera un handicap quand les sentiments deviendront trop intenses.

Quand la science inspire le récit

Toute la fiction est basée sur les travaux de l’informaticien Allemand Joseph Weizenbaum et de son propre projet Eliza. Composé d’expériences empiriques, il s’est en 1964 déjà intéressé à ces relations entre la machine et l’humain. Si de prime à bord les sujets ne pensaient pas se livrer à une intelligence artificielle, très vite elle avait pris une place importante dans leur vie. Certains en était devenus émotionnellement dépendants.

Ce rapport à la machine est un sujet qui prend de l’importance d’années en années. Déjà au cœur du film « Her » de Spike Jonze, le développement de plus en plus rapide des intelligences artificielles et leur future probable démocratisation pose de nombreuses zones d’ombre sur les relations à entretenir avec ces machines. Le projet Eliza est en quelque sorte un moyen de se préparer sereinement. Ce qui aujourd’hui est un récit inédit pourrait demain être votre quotidien.

Léa Ducré, l’auteure derrière cette fiction a été récompensée du prix de la résidence lors du Tommorow’s Stories Festival 2018. Pour l’heure aucune date de sortie n’est prévue pour ce projet.