L’Occitanie fièrement représentée au SMAHRT de Toulouse

L’Occitanie fièrement représentée au SMAHRT de Toulouse

Présentation et dégustation des mets du terroir rythme les journées au SMAHRT / Crédit : Audrey Genjusz
Présentation et dégustation des mets du terroir rythme les journées au SMAHRT / Crédit : Audrey Genjusz

Du dimanche 28 au mercredi 31 janvier se tient la 5e édition du salon des métiers de l’hôtellerie-restauration et de l’alimentation (SMAHRT). Haut lieu de rassemblement des amateurs de gastronomie, d’innovations et de dégustations, des centaines de personnes, professionnels ou non, s’y croisent. Parmi eux, beaucoup d’Occitans. Un hall complet leur est même réservé. 

Viandes, vins, légumes, ou encore fromages made in Occitanie sont exposés au salon SMAHRT. Petits ou grands stands présentent aux visiteurs du salon les mets qu’ils fabriquent. Du cassoulet au Noir de Bigorre, en passant par les yaourts, chacun est fier de mettre en avant son savoir-faire régional. « Nous venons présenter nos nouveautés à nos clients, mais aussi faire connaître notre tour de main aux visiteurs. Néanmoins, un événement comme celui-ci, permet de montrer ce qui est produit dans notre région. Surtout quand tout un espace est réservé aux produits occitans« , explique Guy Espagnac, dirigeant de la société Espagnac frères, distributeur de produits laitiers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les produits occitans mis en avant

Chacun à son stand, tous défendent, corps et âmes, la richesse du patrimoine gastronomique occitan. Outre les explications que chacun donne sur la fabrication de leurs produits, mais aussi sur la raison de leur travail, tous n’hésite pas à faire goûter leur savoir-faire aux visiteurs pour appuyer leurs arguments. « On ne peut pas vendre nos produits sans faire goûter, c’est comme acheter une paire de chaussures sans l’essayer, on ne peut pas être sûr d’être bien chaussé » se marre Guy Espagnac. « Il faut prendre le temps de bien expliquer aux gens, ici ce n’est pas un supermarché, les visiteurs viennent chercher des produits de qualité. Et quoi de mieux que des produits régionaux et surtout des spécialités bien de chez nous » démontre Aymeric de Chefdebien, commercial pour les vignerons d’Ovalie.

Mais il n’y a pas que de grands entreprises au SMAHRT. « Nous ne fonctionnons qu’en circuit court. Être présent ici, faire goûter, nous permet de rallonger un peu notre clientèle certes. Mais c’est surtout faire connaître nos produits qui nous intéresse, et pour cela, pas le choix, nous sommes obligés de faire de très grands panneaux pour être vus« , complète Benoît Astoul, représentant des viandes occitanes.

photo

Les occitans rivalisent d’originalité

C’est en se promenant dans les allées du hall 4, réservé exclusivement aux produits régionaux, que les visiteurs peuvent s’apercevoir que les entrepreneurs rivalisent d’ingéniosité. C’est à celui qui criera le plus fort que toute sa chaîne de production est réalisée dans la région. D’autres en revanche ont trouvé des moyens ingénieux d’attirer l’attention. « Sobcal, est un regroupement toulousain, et pour faire valoir nos produits on a amené un van où des tireuses à bière sont installées. Pour le plus grand émerveillement des visiteurs, mais surtout pour ne pas qu’on nous oublie de sitôt« , sourit Alain Mailharro, producteur de bière artisanale.

D’autres ont, quant à eux, misé sur une déco très différente. Ainsi, au stand de Sud-Ouest Primeurs, c’est un gazon synthétique qui a été installé. Et pour ajouté le côté  »terroir », Lionel Arné, dirigeant, a fait installer une 2CV et « c’est José qui pilote. Tout le monde aime les vieilles voitures, donc tout le monde remarque notre stand. Et en faisant deux pas sur le côté de la 2CV, ils peuvent déguster nos produits et être séduits » s’amuse Lionel Arné.

6 tireuses de bières régionales ont été installées sur le côté du van / Crédit : Audrey Genjusz

Un lieu convivial

« Faire un salon gastronome comme celui-ci permet de sortir du contexte commercial avec nos clients. On les invite ici, et c’est le moment de discuter de choses et d’autres. C’est très convivial comme ambiance. On ne perd pas le côté commerce mais en dehors des bureaux, nous sommes bien plus à l’écoute » se réjouit Guy Espagnac. Si, pour certains, c’est la première année qu’ils sont présents, d’autres ont fait du SMAHRT un rituel. « On est obligés de venir à chaque édition, nos clients nous attendent » commente Lionel Arné, dirigeant de Sud-Ouest Primeurs.

Outre le côté relationnel, les professionnels présents sur le salon voient en cet événement un moyen de tisser des liens entre eux. Et certains espèrent collaborer ensemble un jour.

La gastronomie occitane au coeur de l’attention

Des produits locaux sont utilisés pendant les concours / Crédit : Audrey Genjusz

Si les mets made in Occitanie sont présents dans toutes les assiettes et verres de dégustation du Hall 4, ce n’est pas leur seul lieu. Pendant ces 4 jours, divers concours et démonstrations sont organisés dans le cadre du salon. Parmi eux, des concours où les produits régionaux sont les moteurs de ces événements, comme le festival Occitanie. D’autres, quant à eux, s’ils n’ont pas vocation à faire valoir les produits régionaux, mettent en avant des Occitans.

Le salon se déroule dans la capitale occitane jusqu’au 31 janvier, où les produits occitans sont mis à l’honneur par des occitans eux-mêmes.

 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?