Une webtélévision indépendante et « anti-système ». C’est le pari du « Média », un nouveau support d’information créé par des Insoumis.

H-6 avant le grand soir du « Média ». Ce nouveau venu dans le paysage audiovisuel français devrait lancer son premier journal web à 20h. Tous les soirs – du lundi au vendredi – une édition de vingt minutes, en direct, devrait traiter l’information « mise en perspective ».

Car l’objectif du « Média », c’est d’être une « alternative », un média de masse, « anti-système », avec des journalistes « engagés dans différentes luttes et ayant à cœur de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas souvent ». Une volonté que beaucoup questionnent car les trois fondateurs de ce média – Gérard Miller, Sophia Chikirou et qu’Henri Poulain – ne sont autres que des proches de Jean-Luc Mélenchon.

Pour Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, la question ne se pose pas. « Ce n’est pas le média des insoumis. Ça va de Philippe Poutou à Arnaud Montebourg en passant par Noël Mamère, des gens qui n’ont pas voté Mélenchon. Si ça devient le média des insoumis, c’est raté. Mais j’invite chacun à le financer« , a-t-il affirmé.

 

Un média financé par les citoyens

 

L’aventure a commencé le 25 septembre dernier quand une cinquantaine de personnalités engagées à gauche signait un manifeste publié dans Le Monde. Parmi ses signataires : Arnaud Montebourg, Jean-Pierre Darroussin ou Eva Joly.

Une initiative que Jean-Luc Mélenchon appelle de ses voeux depuis des mois. En effet, le leader de la France ne cesse de dénoncer le manque de neutralité et les manipulations des médias français.

Le « Média » a été financé, en partie, par une campagne de financement participatif lancée en octobre dernier.  Ce ne sont donc pas moins de 13 000 supporters baptisés « les socios » qui ont donné 1 400 000 euros. Leur participation leur donne le droit de collaborer en envoyant des suggestions ou des vidéos.