L’actuel président de radio France était jugé ce lundi 15 janvier pour  » favoritisme « . Alors qu’il était à la tête de l’Institut National de l’Audiovisuel, Mathieu Gallet était accusé d’avoir commandé pour près de 400 000 euros de conseils à deux cabinets différents : celui de Roland Berger et celui de Denis Pignaud. Problème : l’appel d’offre n’avait pas été correctement formulé. Après l’audience du 16 novembre, le parquet avait requis 18 mois de prison et 40 000 euros d’amende. Il a été condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende.