Interdits d’accès, des lieux abandonnés font le bonheur des graffeurs à deux pas de Toulouse

Vidéo. Interdits d’accès, des lieux abandonnés font le bonheur des graffeurs à deux pas de Toulouse

Emmanuel Clévenot

On appelle ça l’Urbex. Une activité illégale, en vogue depuis quelques années, qui consiste à explorer des sites abandonnés par l’Homme. Hôtels, hôpitaux, usines… Ce sont de véritables terrains de jeu pour graffeurs. Pour vous, Le24heures a tenté l’aventure. Immersion dans un lieu gardé secret, quelque part en périphérie de la Ville rose : la maison de retraite de Wysteria.