Le sport, un nouveau-né dans la famille

Chez les plus petits, les parents ont-ils les mêmes envies pour leur enfant ? Quotidien, organisation, défoulement ? Voici toutes les réponses à vos questions !

`

   

Dans le quotidien de Clément

À seulement 7 ans, Clément, un jeune toulousain, fait du sport depuis l’âge de 4 ans. Auparavant, il faisait du foot, du cirque et depuis cette rentrée, il pratique le badminton chaque mercredi. Un rythme de vie soutenu, mais qu’il apprécie fortement. Plongez au cœur de cette découverte.

Il est 7 heures. Le réveil sonne, il est l’heure pour Clément de se réveiller pour aller à l’école. C’est avec des petits yeux, que le jeune garçon sort de son lit avant de se préparer pour sa journée. Au programme, école, cours de piano et badminton. Les yeux rivés vers la télé, c’est avec envie qu’il débuta son petit déjeuner. « J’aime bien boire du lait et avoir un fruit le matin » s’exclame Clément. Son papa, lui est fier que son fils puisse manger des choses saines. « Depuis son plus jeune âge, nous faisons attention à l’alimentation de notre enfant. On essaie de lui faire manger de tout avec de la nourriture saine. Le résultat est plutôt encourageant, car maintenant c’est de lui-même que Clément prend des fruits. » Le petit déjeuner terminer, l’enfant prend la direction de la salle de bain pour s’habiller. Le choix est difficile, il ne sait pas quel habit porter. C’est alors, que sa maman Nathalie vient l’aider. Une fois habillé, il prend son cartable sur le dos, prend son casque et le pose sur tête. Mains sur le guidon, c’est avec détermination qu’il va à l’école avec son vélo accompagné de son papa.

Entre sport et musique : la mélodie de la journée est rythmée

14 heures. Clément reste deux heures au Claé afin d’attendre sa maman qu’il va l’amener a son cours de piano. Sur le chemin pour aller au cours piano qui se situe non loin de son domicile, le jeune garçon raconte sa journée à sa maman. « Aujourd’hui nous avons appris une poésie, je l’aime bien car il y a des animaux dedans. » Arrivé devant les locaux, il donne son cartable à sa maman, et sort de celui-ci les partitions. C’est parti pendant une heure, le jeune enfant est en cours de piano. Pendant qu’il travaille, c’est une course contre la montre qui s’engage pour sa maman. Elle retourne très vite à sa maison, afin de prendre les vêtements de sport de son enfant. Une fois le cours de piano fini, direction le club de badminton qui se situe à une dizaine de minutes du domicile. « Vite maman, j’ai hâte d’être au badminton, comme ça je pourrais retrouver mes copains. » s’exprimer le garçon. Une fois arrivé au gymnase, il se change, prend sa raquette en mains. Le cours va bientôt commencer. C’est Eric, l’entraineur qui en charge les douze enfants. Au bout de quelques minutes d’entraînement le jeune garçon transpire déjà. Mais c’est avec enthousiasme qu’il continu. Gourde en mains, c’est la pause et c’est avec dynamisme qu’il s’empresse de boire. Il nous confie : «  je suis un peu fatigué là, mais il me tarde le match, c’est le meilleur moment de la journée. » Une fois le match terminé, sa maman l’attend pour le retour à sa maison.

« Le mercredi c’est un jour qui bouge »

Dans la voiture pour le retour, pas un bruit. Contrairement à l’aller, les traits de son visage son significatif. Le jeune garçon est fatigué. « C’est vrai que le mercredi c’est épuisant, c’est un jour qui bouge beaucoup » témoigne l’enfant. Une fois arrivé à la maison, il prend son bain pendant que sa maman lui prépare son repas. Une fois le repas terminé, son papa vient lui lire une histoire. 21h30, ça y est, il est l’heure pour le jeune garçon plein d’énergie d’aller dormir avant que le réveil du lendemain ne sonne une nouvelle fois à 7 heures et qu’une longue journée d’école l’attend demain jusqu’à 17 heures.

L’apprentissage par le sport

Pour beaucoup de parents, la pratique du sport chez leurs jeunes enfants est un moyen de canaliser leur énergie mais permet également l’apprentissage de certains mouvements, l’équilibre, la coordination des gestes mais aussi de certaines valeurs tel que l’esprit d’équipe, l’acceptation de soi et des autres, un complément à l’apprentissage scolaire. Aujourd’hui de plus en plus de fédérations ouvrent des structures adaptées aux tout-petits, une aubaine pour les familles comme en témoigne certains parents déjà adepte de la pratique.

S’organiser, la clé du succès

Si le choix du sport est maintenant fixé, vient l’heure du choix du club et de s’interroger sur la nouvelle l’organisation dans le quotidien familial. Alors si les divers clubs optent pour des horaires arrangeant il faudra tout de même, se répartir les différents trajets, pouvoir enchaîner les entrainements des enfants, s’organiser avec les autres parents, chacun à son astuce. Niveau budget, il faut bien sûr prendre en compte l’achat de chaussures, survêtements et licence, mais pour la plus part, une expression revient souvent:  quand on aime on ne compte pas. 

 

Découvrir ce qu'en disent les institutions

Découvrir ce qu'en disent les médecins

Qui sommes-nous ?