Le repas : l’aboutissement du parcours

Comme le dit si bien Bernard un chasseur expérimenté: « On est plus ici pour rigoler ». Ici, à ce moment c’est autour de la table, et d’après les rires des autres convives autour de la table, il a bien raison. Saucissons, jambons, abats, pièces de viande et un peu de salade. Voilà ce qui attend nos chasseurs. Ils sont affamés après une grande et belle journée de chasse. 

Le gibier qui a été tué dans la journée ne va pas être gardé par les amis. Ils vont le donner à la maison de retraite du village.  Les chasseurs ne veulent surtout pas gaspiller de la viande, et leurs congélateurs sont déjà pleins. Les chasseurs mangent rarement le gibier directement à la cabane. Ils le gardent pour les grandes occasions (repas de familles, jour de fête…). Mais il ne faut pas s’inquiéter pour eux le repas d’après chasse ressemble à véritable festin.

Chacun partage ses recettes avec les autres autour d’un beau feu de cheminée. C’est un moment de partage comme on en fait peu. « C’est ça la tradition à la française » lancera Henry, retraité de 70 ans.

À TABLE !

C’est le moment de se faire plaisir. Les Gueuletons ont invité le youtuber Pas Vegan à se joindre à  l’un de leurs fameux repas. C’est un vrai banquet de chasseur que vous allez pouvoir apercevoir.  L’ambiance de ce repas est représentative de l’ambiance que l’on peut retrouver à un repas de chasse. 

 Bon visionnage.   

Ci-joint vous trouverez la recette emblématique du faisan en cocotte à la forestière ⇒

BONNE DÉGUSTATION

 

 

Et voilà c’est la fin de votre parcours. Nous espérons que vous avez fait le plein de connaissances sur la vie d’un gibier de chasse. Nous avons adoré vous accompagner dans ce voyage.

À bientôt Jules et Charles.