Harcèlement physique

Le harcèlement physique est un enchaînement d’agissements hostiles et de gestes violents répétés visant à affaiblir psychologiquement et physiquement la personne qui en est la victime. Le terme d’harcèlement physique est apparu à la fin des années 1970 sous l’initiative de Dan Olweus, professeur de psychologie à l’université de Bergen. Ce dernier  a forgé à l’époque le concept de « school bullying » – l’harcèlement à l’école -. En France, nous avons été très en retard dans la verbalisation et la lutte contre le harcèlement. La première campagne date de 2011 alors que certains pays comme le Canada, la Finlande, l’Angleterre ont un programme depuis 20 ou 30 ans. Officiellement, l’on a introduit un plan de lutte contre le harcèlement scolaire, le 6 février 2015.

Focus sur le harcèlement physique d’aujourd’hui 

Au total, 700 000 élèves sont harcelés chaque année. Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques, telles que L’apparence physique, le sexe, un handicap ou encore Des centres d’intérêts différents. 

Le harcèlement physique se distingue des autres types d’harcèlement notamment par ses trois principales caractéristiques : la  violence, la répétitivité et l’isolement de la victime. Cette forme de violence se traduit généralement par des coups, pincements, bousculades, jets d’objets… des bagarres organisées par un ou plusieurs harceleurs,  des vols et du racket, des violences à connotation sexuelle (voyeurisme, déshabillage et baisers forcés, gestes déplacés…). « Ce qui nous fait peur c’est d’avoir ces trois garçons qui nous attendent à la sortie du collège avec leur grand frère » confie Jeremy, victime d’harcèlement physique. 

« Les chiffres officiels qui disent que l’harcèlement scolaire touche 1 élève sur 10 dans sa scolarité sont des chiffres qui, si en plus sont minimisés par rapport à la réalité, sont assez importants. Cela veut dire qu’un professeur dans sa classe a en moyenne 3 élèves harcelés » explique Tiphaine, dirigeante de l’association des Outsiders. En effet, selon une étude réalisée par des services du ministère de l’Intérieur, les chiffres concernant le harcèlement sont en hausse. L’année de 2019 a été marquée par une augmentation de 12% des violences sexuelles et de 8% des coups et blessures volontaires.

Le harcèlement physique n’est pas le seul qui ressort dans le milieu scolaire. Le harcèlement moral est lui aussi bien implanté. Cliquez ici pour en savoir plus.