Rechercher

Logement étudiant: Quel est le moment idéal pour trouver une location ?

La "période noire" est à partir de fin juin jusqu'à septembre.
La "période noire" de location étudiante est à partir de fin juin jusqu'à septembre ©Bastien Lenfant
Trouver un logement en tant qu'étudiant peut souvent ressembler à une course d'obstacles avec souvent, beaucoup de déceptions à la clé. Pour vous, la rédaction du 24heures est allé confronter les agents immobiliers à la recherche des meilleurs conseils pour trouver une location lorsqu’on est étudiant.

Dans ce parcours du combattant, une période ressort régulièrement quand on parle de trouver un logement: de fin juin à septembre. C’est la saison où la demande explose avec l’arrivée des nouveaux étudiants dans les grandes villes universitaires. Les propriétaires et les agences immobilières sont submergés de demandes, ce qui rend la compétition féroce et les prix souvent exorbitants. Ce n’est cependant pas un problème d’offres, mais bien de demandes. Les locations partent en quelques jours ou bien parfois en quelques heures.

Éviter la période noire ?

Pour éviter les pièges de cette « période noire », les propriétaires et agents immobiliers préconisent de s’y prendre au minimum à partir de fin avril. Maël Olivaud, conseiller en gestion de patrimoine immobilier nous indique:

“Tout dépend de si vous êtes en couple ou seul, mais les meilleures périodes pour rechercher sont avant juin. C’est la période où tous les étudiants partent et finissent leurs études. Ils commencent ainsi à prévenir leur propriétaire et ce dernier peut commencer à remettre en location son bien”.

Un avis qui est partagé par Ambre Champeil, égalementconseillère immobilière.

“Le plus optimisé pour rechercher une location étudiant, c’est de commencer à se renseigner à partir d’avril auprès des agences ou des propriétaires en donnant les critères. Ensuite, l’idéal est de commencer à visiter activement en mai/juin”.

Si vous avez dépassé ces dates, pas d’inquiétude, l’immobilier aussi offre un rattrapage. Une fois la rentrée passée, de nombreux étudiants se rendent compte que leurs études ne leur plaisent pas, s’en suit donc une vague de déménagement. Rentre donc en jeu, la post-rentrée, de octobre à novembre.

“Une période souvent sous-estimée, c’est octobre-novembre. Cela reste la période la plus tendue, cependant beaucoup d’étudiants laissent des appartements car ils se rendent comptent que leurs études ne leur plaisent pas. Les propriétaires cherchent également à louer super vite, par peur de ne pas avoir de locataires pour l’hiver” avise Mael Olivaud, conseiller en gestion de patrimoine immobilier.

La question de la localisation se pose également. Les villes étudiantes sont généralement très touchées par de fortes demandes sur ces périodes là, mais certaines villes font exceptions et se loger devient alors un vrai défi. La capitale française est en tête de liste, avec un marché immobilier engorgé, mais on peut également citer Bordeaux, Angers, Aix en Provence ou encore Annecy où l’offre est inférieure à la demande.

Auteur / autrice

Vos dernières actualités