Rechercher

De moins en moins de naissances en France, mais pourquoi ?

1,68 enfant par femme en France sur l'année 2023 selon l'Insee. ©Pixabay
Cela fait maintenant plus d’une décennie que le nombre de naissances ne cesse de chuter en France. Pour 2023, le niveau a atteint un seuil historiquement bas ! Moins de 700 000 bébés pour l’année passée selon les chiffres de l’Insee publiés le 16 janvier 2024. Du jamais vu depuis la Seconde Guerre Mondiale ! Mais alors pour quelles raisons les femmes décident-elles de ne pas avoir d’enfant ?

“J’ai eu l’occasion d’échanger avec énormément de femmes. La plupart du temps, elles me confient ne pas vouloir donner vie à des enfants qui seront contraints d’évoluer dans un monde voué à sa perte”, témoigne Émilie Arcouet, membre de l’association féministe Nous Toutes. Le changement climatique et la surpopulation engendre une crainte chez les jeunes concernant les générations futures et marque un frein dans les taux de natalité. Les événements climatiques graves peuvent avoir des impacts économiques, sociaux et environnementaux, affectent les perspectives d’avenir des individus et influencent leurs choix en matière de reproduction. “À peu près les 3/4 des femmes avec qui j’ai échangé m’ont avoué être préoccupées par ce sujet.”

L’équilibre professionnel en ligne de mire

Concernant l’équilibre travail et vie personnelle, “De nombreux jeunes et notamment jeunes femmes attachent de l’importance à leur carrière et à leur vie personnelle”. Elles peuvent craindre que l’arrivée d’enfants compromette leur capacité à maintenir un équilibre entre le travail et la vie personnelle, en particulier dans un environnement professionnel exigeant. “Lors d’entretiens d’embauche, il est parfois courant que les recruteurs demandent même aux femmes si elles prévoient d’avoir des enfants dans les années à venir.” Les attentes en matière de rôles de genre évoluent, avec de plus en plus de femmes aspirant à des carrières professionnelles et à une indépendance économique.

Les normes sociales évoluent et la pression pour avoir des enfants est de moins en moins présente. La société moderne valorise de plus en plus l’individualisme et la liberté personnelle, il est donc normal de constater une baisse dans le nombre de naissances en France depuis quelques années. Le choix de ne pas avoir d’enfants de la part de certaines femmes peut alors s’apparenter à une réelle conviction.

Auteur / autrice

Vos dernières actualités