Perpignan : les urgences de l’hôpital saturées, des tentes érigées pour « trier » les patients

Perpignan : les urgences de l’hôpital saturées, des tentes érigées pour « trier » les patients

Face à la saturation du service des urgences de l'hôpital de Perpignan, des tentes sont érigées pour "trier" les patients (©Wikimedia Commons)

Depuis dimanche, des tentes ont été montées devant l’hôpital de Perpignan. Le service des urgences est saturé, il manque à la fois de soignants et de lits. Le syndicat Forces Ouvrières appelle les soignants à faire grève.

« Au moins 30 à 40 lits pour pouvoir tourner correctement », « On est arrivé à un point de non-retour, (…) on n’a plus les moyens d’accueillir décemment les patients », déplore François Sanchez, représentant FO, au Parisien. L’hôpital est alors obligé de «trier» les malades et bléssés. Le but : éviter que les couloirs ne se remplissent de lits. 

« Il ne restait plus que trois lits d’aval disponibles dans tout l’hôpital. Les urgences s’engorgent complètement et on n’arrive pas à redispatcher les patients dans les services où ils devraient aller », indique le représentant FO. Des patients se retrouvent ainsi hospitalisés dans le service d’urgences au lieu de rejoindre des services spécialisés. Le personnel déplore des conditions de travail difficiles avec des pièces transformées à la dernière minute en chambres. 

« Le problème va se poser à nouveau »

Ce sont les pompiers qui ont été appelés à monter ces tentes dans l’urgence. Ces dernières devraient être démontées dans la journée. Mais pour les syndicats rien n’est sûr. « Le problème va se poser à nouveau », prévoit François Sanchez, « il y a un ras-le-bol global du personnel des urgences, surtout des infirmières.» .

Un problème qui ne vient pas tout juste de survenir. En effet, en 2019, les soignants de l’hôpital de Perpignan s’étaient déjà mis en grève pour dénoncer ces mêmes conditions de travails et le manque de moyens. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?