Primaire populaire, Christiane Taubira gagne mais son appel à réunir la gauche est rejeté

Primaire populaire, Christiane Taubira gagne mais son appel à réunir la gauche est rejeté

Christianne Taubira gagnante de la Primaire populaire, devant les écologistes, les insoumis et les socialistes

L’ancienne ministre de la Justice est arrivée en tête de l’initiative citoyenne, ce dimanche. La candidate à la présidentielle devance les écologistes, insoumis et socialistes. Son appel à réunir la gauche a été rejeté.

« Une candidate à l’élection présidentielle de plus », c’est la conclusion de la Primaire populaire pour Yannick Jadot, Jean-Luc Mélanchon et Anne Hidalgo, de ce dimanche 30 janvier. Lorsque Christiane Taubira a remporté les mentions favorables, l’ancienne garde des Sceaux, a assuré prendre « l’initiative d’appeler les autres candidats ». Le but : définir une personne capable de réunir la gauche, jugée comme trop déstructurée. Cet appel a été rejeté par les autres prétendants à la présidence. 

La victoire est obtenue avec un jugement majoritaire, un classement fait à partir de notes allant de 1 à 5. Les 392 738 votants ont attribué une mention (« Très bien », « Bien », « Assez bien », « Passable », « Insuffisant ») aux candidats. « Christiane Taubira a obtenu plus de mentions favorables et moins de mentions défavorables que les autres personnes inscrites au vote », ont détaillé les organisateurs du vote en ligne. Le hic : Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot et Anne Hidalgo ont été inclus dans la primaire contre leur gré. 

Réactions glacées

Les candidats écologistes, insoumis et socialistes ne reconnaissent pas la légitimité de l’élection. Yannick Jadot a déclaré sur TF1 n’avoir rien à dire à l’ancienne garde des Sceaux. Tout comme Jean-Luc Mélenchon, sur France 5, « Je n’ai pas de commentaire à faire ». Pourtant, un rappel à l’union de gauche est une bonne idée mais le leader de la France Insoumise n’y répondra pas : « Non, j’en ai un peu marre des appels téléphoniques où on me prend pour une bille, ça finit par m’indisposer ». Il revient quelques secondes après sur ses propos : « Non, mais je répondrai à tout le monde, vivez votre vie, tâchez de convaincre, amenez des gens aux urnes, expliquons-nous, comparons, une démocratie, c’est fait de ça ». Tandis qu’Anne Hidalgo déclare, sur France 5 également : « C’est une candidate et une candidature de plus »,  « Je continuerai cette campagne comme je l’ai dis avant » ajoute-elle. 

L’écologiste Yannick Jadot s’accommode de la mention « assez bien + », l’insoumis Jean-Luc Mélenchon « assez bien − ». L’eurodéputé Pierre Larrouturou se place quatrième « passable + », devant la socialiste Anne Hidalgo « passable + », et les deux candidates de la société civile, Charlotte Marchandise et Anna Agueb-Porterie. 

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?