Emmanuel Macron reconnaît la responsabilité de la France dans la fusillade à Alger

macron
Emmanuel Macron reconnaît la responsabilité de la fusillade d'Alger. © CC0

Ce mercredi 26 janvier 2022, Emmanuel Macron, Président de la République, a reconnu la responsabilité de la France dans la fusillade de la rue d’Isly à Alger. Une cinquantaine de partisans de l’Algérie française y ont été tués par l’armée.

« Je le dis aujourd’hui haut et clair : ce massacre du 26 mars 1962 est impardonnable pour la République » indique Emmanuel Macron, lors d’un discours à ce sujet. Il y a 60 ans, le feu était ouvert par l’armée française et tuait des dizaines de partisans de l’Algérie française. Cette attaque a marqué le début de l’exode massif des pieds-noirs d’Algérie.

Depuis le début de son quinquennat, Emmanuel Macron a effectué une série d’actes mémoriels à l’approche du soixantième anniversaire de la Guerre d’Algérie.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?