Le décès de Cédric Chouviat causé par l’intervention des policiers

hommage à Cédric Chouviat
Hommage à Cédric Chouviat, le 10 janvier 2020 ©Wikimedia

Une expertise médicale confirme la responsabilité des policiers dans la mort de Cédric Chouviat. Le livreur est décédé des suites d’un contrôle policier le 3 janvier 2020 à Paris.

Un collège de 5 experts mandatés par le juge d’instruction a mis en exergue les causes du décès : « Association simultanée de plusieurs facteurs » découlant des gestes d’interpellation ayant « abouti à une privation très rapide d’oxygène au cerveau » selon un document daté du 8 janvier, recueillis par l’AFP.

Lors de ce contrôle le 3 janvier 2020, ce père de famille de 42 ans a été plaqué au sol avant de subir un plaquage ventral et une clé d’étranglement (depuis officiellement remplacée par trois autres techniques prohibant toute pression continue et prolongée au niveau du larynx). Transporté dans un état critique à l’hôpital, il est mort le 5 janvier. Trois agents ont été mis en examen pour « homicide involontaire » en juillet dernier et une policière placée sous le statut de témoin assisté.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?