Un soldat français tué lors d’une attaque au mortier sur le camp militaire de Gao au Mali

Un soldat français tué lors d’une attaque au mortier sur le camp militaire de Gao au Mali

Le Brigadier Alexandre Martin a été tué ce samedi 22 janvier ©Wikimédia
Le Brigadier Alexandre Martin a été tué ce samedi 22 janvier ©Wikimédia

L’Élysée vient d’annoncer la perte du brigadier Alexandre Martin, tué lors d’une attaque au mortier sur le camp de Gao ce samedi 22 janvier au Mali.

Après plusieurs tirs « indirects » sur le camp français de Barkhane à Gao au Mali, le brigadier Alexandre Martin, actif sur le 54e régiment d’artillerie de Hyères a perdu la vie vient d’annoncer l’Élysée. Attribués à de présumés djiadhistes, les tirs auraient également touché plusieurs soldats français. Dans un communiqué, le président de la République « salue avec respect la mémoire de ce soldat, mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission ». Avec le décès d’Alexandre Martin, 53 militaires français ont été tués au combat au Sahel depuis 2013.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?