L’Assemblée nationale française adopte la résolution sur le « génocide » ouïghour

L'Assemblée nationale reconnaît désormais le génocide ouïghour.
L'Assemblée nationale reconnaît désormais le génocide ouïghour.

Ce jeudi 20 janvier, l’Assemblée nationale française a adopté lors d’un scrutin public une résolution dénonçant « le génocide » en cours des Ouïgours.

Le 25 avril 2021, l’Institut ouïghour d’Europe lançait une pétition en ligne pour que la France reconnaisse officiellement le génocide des ouïghours, la minorité musulmane du Xinjiang persécutée par le régime communiste en Chine. Ce jeudi 20 janvier, l’Assemblée nationale a fait un pas en avant, en adoptant lors d’un scrutin public une résolution dénonçant le génocide de ces derniers. La mesure a été adoptée par 169 voix pour, et 1 contre.

« Intention de détruire l’identité »

Travail forcé, tortures, violences sexuelles, viols systématisés, internements de masse, politiques de stérilisation massive et forcée, d’éradication de la culture et de l’identité ouïgoures… Autant d’éléments « désormais largement documentés », qui, selon la résolution, « témoignent d’une intention de détruire l’identité, les liens communautaires ouïgours, les possibilités de filiation et les liens entre générations, et plus généralement de détruire les Ouïgours, y compris biologiquement, en tant que groupe à part entière. Ces violences politiques extrêmes et systématiques, organisées et planifiées par l’Etat chinois, sont constitutives d’un génocide. »

Présenté dans le cadre de la journée d’initiative parlementaire des élus socialistes, le texte n’avait pas été ouvert à la signature des autres groupes. Mais celui de la majorité présidentielle, La République en marche (LREM), avait appelé ses membres et ses soutiens (MoDem et Agir ensemble), à se prononcer en sa faveur.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?