Un chrétien sur sept est persécuté dans le monde

Chrétiens
Plus de 360 millions de chrétiens persécutés ©Pixabay

L’ONG Portes Ouvertes annonce que plus de 360 millions de chrétiens ont été persécutés et discriminés en raison de leur foi, partout dans le monde en 2021. Le pays le plus hostile à la religion est l’Afghanistan, selon le rapport de l’ONG.

Cette ONG protestante publie chaque année un index mondial de la persécution des chrétiens, recensant toutes les atteintes, allant de l’« oppression quotidienne discrète » aux « violences les plus extrêmes ». Cet index mondial de persécution des chrétiens 2022 montre que les discriminations et persécutions subie ont augmenté entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021 (période prise en compte dans le rapport 2022).

En 2021, 5 898 chrétiens ont été tués, soit une hausse de 24 % par rapport à l’année précédente. 5 110 églises ont été victimes d’attaques, dont 3 000 en Chine, soit une augmentation de 14 %. Pour les chrétiens détenus, leur nombre s’élève à 6 175, soit une augmentation de 44 %, toujours par rapport à l’année précédente. Ce sont plus de 360 millions de chrétiens, catholiques, orthodoxes, protestants, etc. de 76 pays, qui ont été « fortement persécutés et discriminés », contre 340 millions en 2020, informe le rapport.

« Une nouvelle dimension avec la prise de pouvoir des talibans »

Toutes persécutions confondues, l’Afghanistan est passé en tête de ce classement annuel. Suivent la Corée du Nord, la Somalie, la Libye, le Yémen, l’Érythrée, le Nigeria.

Dans ce pays, la persécution a pris « une nouvelle dimension avec la prise de pouvoir des talibans », affirme l’ONG. « Les talibans ont mis la main sur des documents permettant d’identifier certains convertis au christianisme. Ils les ont cherchés activement. Les hommes convertis sont tués sur-le-champ, les femmes ou les filles violées, ou mariées de force à de jeunes talibans », a déclaré Guillaume Guennec, un des responsables de Portes ouvertes. Selon lui, difficile de savoir « combien ont été tués, mais c’est sans commune mesure avec les années précédentes ».

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?