Le joueur du Stade Toulousain Benjamin Bonzi qualifié, l’Open d’Australie a débuté cette nuit

Le joueur du Stade Toulousain Benjamin Bonzi qualifié, l’Open d’Australie a débuté cette nuit

La Rod Laver Arena, court principal du Grand Chelem d'Australie
La Rod Laver Arena, court principal du Grand Chelem d'Australie. © Pixabay

Le premier Grand Chelem de l’année a commencé cette nuit à Melbourne, sans Novak Djokovic. Le toulousain Benjamin Bonzi s’est lui qualifié pour le second tour. Hugo Gaston débutera, quant à lui, son aventure australienne, la nuit prochaine.

C’est le premier rendez-vous incontournable pour tous les fans de tennis. L’Open d’Australie, le premier des 4 Grand Chelem du calendrier, a démarré cette nuit. 9 Français(e)s étaient sur les courts et seulement quatre se sont qualifiés pour le deuxième tour du Tournoi.

Le joueur du Stade Toulousain, Benjamin Bonzi, s’impose facilement

Le Nîmois, Benjamin Bonzi, joueur du Stade Toulousain, faisait son entrée dans la compétition dans la nuit de dimanche à lundi, à 2 heures, heure française. Le Français s’est facilement défait de l’Allemand Peter Gojowczyk en 3 sets : 6/3 6/3 6/3. Le joueur classé 63e à l’ATP dispute le premier Grand Chelem de sa carrière. Une pression qui ne l’a pas affectée, aidé par un service de grande qualité (21 aces servis au cours du match), pour se qualifier au deuxième tour du tournoi. Au prochain tour, le joueur du Stade Toulousain affrontera le Russe Karen Kachanov (40e mondial) qui l’a emporté face à l’américain Denis Kudla. La rencontre aura lieu dans la nuit du mardi au mercredi.

Monfils assure, Moutet sort vainqueur du duel franco-français

Les joueurs de la première partie du tableau ont disputé leur premier match. Côté français, en plus de Benjamin Bonzi, quatre Français et quatre Françaises étaient sur les courts australiens. La tête d’affiche du tennis tricolore, Gaël Monfils, s’est facilement qualifiée aux dépens de 6/1 6/1 6/3 en 1 h 37 de jeu.

Avec lui, Adrian Mannarino et Corentin Moutet verront le second tour. Le premier s’est imposé face au joueur local Jack Duckworth après un long combat de 3 heures 11 minutes, tandis que le second a battu son compatriote Lucas Pouille en 4 sets. Chez les dames, seule Harmony Tan s’est qualifiée, venant à bout de la 47e mondiale, grâce à un jeu offensif (25 coups gagnants à 6). Cela est beaucoup plus compliqué pour ses compatriotes. Mladenovic, Ferro et Parry se sont toutes trois inclinées en 2 sets. La nuit prochaine, le Toulousain Hugo Gaston fait son entré dans le Tournoi, au même titre que 7 de ses compatriotes.

« Un gâchis et un désastre »

« Un gâchis et un désastre », tels sont les mots de Rafael Nadal. Après sa victoire 3 sets à 0 face à Marcos Giron, l’Espagnol s’est exprimé en conférence de presse sur la grosse polémique qui a secoué Melbourne ces derniers jours. Le numéro un mondial, Novak Djokovic, ne participera pas à cet Open d’Australie. Le dénouement d’un épisode qui a connu de multiples rebondissements. Dénouement qui a pris fin ce dimanche 16 janvier avec l’annulation pure et simple du Visa accordé au Serbe. Rafael Nadal, qui « ne sera jamais contre la justice » a clarifié ses propos du week-end : « Je pense que la situation a été un gâchis et un désastre. Djokovic n’est pas le seul à avoir fait des choses probablement mauvaises dans cette affaire ». Le codétenteur des Grand Chelem avec Nadal et Federer a été expulsé d’Australie au terme d’une bataille judiciaire sur son statut vaccinal. Novak Djokovic pourrait également ne pas pouvoir participer à Roland-Garros puisque ce matin Roxana Maracineanu a annoncé que les sportifs devraient être vaccinés pour pouvoir entrer sur le sol français.

Et si vous lisiez des articles sur le même thème ?